Tour de France - Dylan Groenewegen ambitionne plus qu'une troisième place

11/07/17 à 21:36 - Mise à jour à 21:38

Source: Belga

(Belga) Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) a obtenu pour la première fois de sa carrière un top trois sur le Tour de France. Le Néerlandais s'est en effet classé 3e du sprint sur la 10e étape du Tour qui reliait Périgueux à Bergerac mardi. "C'est bien, mais je veux faire mieux que cela", a estimé le sprinter de LottoNL-Jumbo.

Deux fois sixième et une fois cinquième depuis le début de ce Tour, Groenewegen ne cache donc pas ses ambitions et analyse son sprint. "J'étais trop loin au moment d'affronter le dernier tournant. Il manquait alors 500m et j'étais à la quatorzième place. J'ai donc dû faire un effort supplémentaire pour me replacer. Je ne sais pas si cela m'a coûté la victoire. Nous savons que je suis rapide, mais Kittel est très fort." Malgré la suprématie du coureur allemand, Groenewegen se veut positif en vue des prochaines étapes. "La confiance est là et nous savons que nous avons les cartes en mains pour bien faire. Avec l'équipe, nous voulons faire du mieux que nous pouvons. Cela n'a pas encore été le cas mais nous sommes sur la bonne voie. Nous allons continuer d'essayer. Nous sommes toujours à l'affût et aujourd'hui on était bien. La troisième place est un bon résultat mais on veut plus. On verra les prochains jours." Son directeur sportif Nico Verhoeven s'étonne de la remontée effectué par son poulain et critique la tactique des autres équipes. "C'est incroyable qu'il termine troisième. Il était loin au dernier tournant. Quand on est aux alentours de cette position, on ne peut quasiment jamais gagner. Nous n'avions mis aucun coureur en tête pour reprendre les échappés. Kittel a remporté 80% des sprints. Les autres équipes ont aidé Quick-Step Floors et lui ont fait passer une journée facile. On ne trouve pas cela logique quand ça arrive au sprint et il y a beaucoup d'équipes qui n'ont même pas de sprinter." Chez l'autre directeur sportif Frans Maassen, c'est un sentiment de frustration qui prévaut. "Je suis très fier de ce que Dylan a fait mais quand on voit d'où il remonte, il y a un brin de frustration. On a bien vu qu'il était là dans le final mais il devait être mieux placé que cela. Je ne dis pas qu'il aurait pu battre Kittel mais on aurait pu voir une belle confrontation. Dylan est super rapide. S'il est bien placé, il peut rivaliser avec les meilleurs. Pour pouvoir le faire, il faut être en forme, avoir un bon timing et un peu de chance." (Belga)

Nos partenaires