Tour de France: "C'est là où ça va se jouer", pense Geraint Thomas à propos l'étape de mercredi

24/07/18 à 20:28 - Mise à jour à 20:29

Source: Belga

(Belga) Mercredi, la 17e étape du Tour de France ne sera longue que de 65 km, mais comportera trois ascensions. "Il y a tellement de montées demain que c'est là où ça va se jouer", estime le maillot jaune Geraint Thomas.

"L'erreur n'est pas permise. Que l'étape soit si dure, ça met moins de stress dans le peloton. On va prendre cette étape comme un contre-la-montre, en gérant nos efforts." Avec la montée de Peyragudes (14,9 km à 6,7 %), le col de Val Louron-Azet (7,4 km à 8,3 %) et le col du Portet (16 km à 8,7%), une ascension inédite classée hors catégorie, le peloton va affronter trois cols redoutables. "L'étape de demain va être extrêmement décisive, il va y avoir de gros écarts", pense Thomas. "C'est la première fois que l'on a ce genre d'efforts au Tour de France. C'est la spécificité de l'étape de demain qui peut expliquer que l'on n'a pas vu beaucoup de tactique aujourd'hui. Demain, on a la côte la plus difficile du Tour, 16 km et très pentue. Ce sera une très très grande journée. Je pense qu'il y aura quelques attaques. Si un coureur du top 10 attaque d'entrée, ça va bouger. Une attaque d'entrée présente beaucoup de risques mais certains sont prêts à prendre ces risques." (Belga)

Nos partenaires