Tour de France - Benoot et Wellens terminent dans le top-15

03/07/17 à 21:21 - Mise à jour à 21:22

Source: Belga

(Belga) Deux coureurs de Lotto Soudal, Tim Wellens (13e) et Tiesj Benoot (15e), ont terminé dans le top-15 de la troisième étape du Tour de France, lundi, à Longwy.

"Je savais que ce serait super difficile aujourd'hui", a confié Wellens. "Dans le scénario idéal, j'aurais dû être à fond dès le pied de la côte, mais j'étais un peu trop loin à ce moment-là. Et tout le monde a gardé sa position. Sur la fin, c'était très éprouvant, nous avons vraiment sprinté sur cette ascension. Mais c'était attendu. Cela allait vite", a raconté le coureur belge. "Sur une telle arrivée, tu as aussi besoin de chance. Si j'en avais eu l'occasion, j'aurais été à fond dès le pied et qui sait, peut-être que les autres auraient un peu douté. Mais je suis assez réaliste pour me rendre compte que cette chance était mince. Sur une telle arrivée, c'était la seule manière de gagner pour moi, car sprinter avec les tout meilleurs en côte, c'est difficile." "Est-ce qu'il s'agit d'une occasion manquée? Chaque jour est une occasion manquée (rire)", a lancé Wellens. "Mais je pense que tout le monde termine à sa place. Sagan est super fort, impressionnant. Demain, l'équipe aura une nouvelle possibilité avec André Greipel." Tiesj Benoot a pris la 15e place. "C'était très agité. On a roulé très vite sur cette dernière montée", souriait Benoot. "C'est simple, je pense que Tim et moi sommes à notre place sur une telle arrivée et à ce niveau. J'étais assez bien positionné au pied, derrière Sagan, mais il allait très vite. Sur une telle ascension, Sagan est un cran au-dessus. Je n'étais pas loin, mais il a accéléré et je ne pouvais pas le faire. Sagan a prouvé une nouvelle fois que sur une telle arrivée, il est le plus fort. Ce n'est pas comparable aux courses du printemps, car là, tu as toujours des petits groupes après les côtes. Ici, c'était le peloton complet, c'est impressionnant. J'ai terminé dans les 15 premiers, entre tous les grands noms, ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas vraiment un résultat." (Belga)

Nos partenaires