Tour de France - 8e étape: La journée à l'attaque de Serge Pauwels n'a pas payé

08/07/17 à 21:11 - Mise à jour à 21:13

Source: Belga

(Belga) Serge Pauwels présent dans la grande échappée de la 8e étape du Tour de France, samedi, a dû se contenter de la 40e place à l'arrivée. "Dommage, à la fin le réservoir était vide", a reconnu le coureur de Dimension Data à l'issue de la première étape jurassienne de la Grande Boucle qui reliait Dole à la Station des Rousses.

Pauwels a accompagné Roche, Gesink et Calmejane jusqu'à l'attaque de ce dernier qui a filé vers la victoire. "Jusque-là j'étais bien. Je serrais les dents sur les attaques de Roche et des autres. Après la mi-course, je n'ai pas quitté les cinq premières positions. C'est dommage, j'étais totalement vidé quand Calmejane s'est échappé, parce que j'avais dépensé beaucoup d'énergie en chemin. Je ne me reproche rien. Je pense que j'ai effectué une belle course." "C'es juste dommage que je n'ai pas réussi à gagner. Calmejane a organisé sa course différemment. Il a quitté le gros groupe dans l'avant-dernière montée pour nous rejoindre et nous lâcher dans la dernière ascension. Je n'avais pas de réponse. Il a effectué un grand numéro. Calmejane est un costaud. Chapeau bas." "Je suis parti aujourd'hui en pensant au maillot jaune. Je dois me contenter d'une anonyme 40e place. Sky avait pourtant déclaré qu'ils ne rouleraient pas derrière nous. J'avais demandé auparavant à Luke Rowe. Je comprends toujours moins ces tactiques de course. La course est devenue tellement imprévisible. C'est dommage, mais je vais encore essayer." "Cet effort ne m'a rien rapporté. J'espérais le jaune et je me retrouve les mains vides. J'espère bien récupérer ce soir, car dimanche cela va être une étape très difficile. On ne sait jamais (rires)." (Belga)

Nos partenaires