Top 100 : les révélations

09/02/18 à 14:00 - Mise à jour à 06/02/18 à 17:03

Comme d'hab, le football belge et ses représentants ont livré en 2017 leur lot de gagnants et de losers, de révélations et d'arnaques, de grandes gueules et de poissards, etc...Le jury bicéphale Sport/Foot Magazine-RTBF les a passés au crible. Extrait.

Top 100 : les révélations

Ivan Leko © BELGA

1. Ivan Leko : Ivan le terrible

La direction brugeoise a surpris pas mal de monde en jetant son dévolu sur lui pour succéder à Michel Preud'homme. Ses premiers pas, avec une élimination européenne face à l'AEK Athènes, ont même fait redouter le pire. Et puis, comme par magie, tout s'est mis en place avec une équipe qui caracole seule en tête depuis le début du championnat et qui file tout droit vers son 15ème titre.

2. Kaveh Rezaei : fort de Kaveh

Kaveh Rezaei

Kaveh Rezaei © BELGA

Mehdi Bayat, l'administrateur-délégué des Zèbres a eu, une nouvelle fois, le nez creux en allant chercher en Iran cet attaquant qui n'avait jamais fait fureur que dans son pays. Attiré pour une croûte de pain, celui qui s'est érigé entre-temps en l'une des plus fines gâchettes du royaume, a vu sa tête mise à prix pour 10 millions d'euros au bas mot. Et, à 25 ans, le meilleur est encore à venir !

3. Christian Luyindama : le tout puissant

Christian Luyindama

Christian Luyindama © BELGA

S'il est vrai qu'Anderlecht avait droit de regard, en priorité, sur tous les joueurs en partance du Tout-Puissant Mazembé, on comprend mal qu'un défenseur de sa trempe n'ait pas abouti au Parc Astrid mais à la rue de la Centrale. Lors du récent topper à Sclessin (3-3), certains, dans les hautes sphères mauves, se seront à coup sûr mordus les doigts en voyant le solide arrière rouche planter deux buts à Matz Sels. Dont un sur un retourné acrobatique. Pas mal pour quelqu'un qui n'a, soi-disant, pas de technique.

Les autres :

Philippe Clement : d'une pierre deux coups

Hassane Bandé : l'Ajax lave plus blanc

Omar Govea : Omar m'a tuer

Ryota Morioka : Ryota Gun

Sander Berge : l'étoile du nord

Cristian Benavente : c'est le Pérou !

Red Flames : tout feu tout flammes

Retrouvez l'intégralité du Top 100 dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires