Titulaire à plus de 45 ans, l'Égyptien Essam Al-Hadary rentre dans l'histoire

25/06/18 à 14:58 - Mise à jour à 14:59

Source: Belga

(Belga) Le gardien égyptien Essam Al-Hadary va inscrire son nom dans les livres d'histoire du football. Lundi à Volgograd (16h), il défendra les cages de son pays contre l'Arabie saoudite et deviendra, à 45 ans 5 mois et 10 jours, le joueur le plus âgé à disputer un match en phase finale de Coupe du monde. L'homme aux 158 sélections, avant le coup d'envoi de la partie, va détrôner un autre gardien, le Colombien Faryd Mondragon.

Malgré quatre CAN à son palmarès (1998, 2006, 2008, 2010) et plus d'une vingtaine de trophées décrochés sur le continent africain, le "Pharaon" n'a jamais pu disputer le plus grand tournoi de la planète, compétition qui se refusait à l'Égypte depuis 1990. Plus d'un quart de siècle plus tard, sa patience va donc lui offrir un record du monde, lui qui joue en Arabie saoudite à Al-Taawoun. Al-Hadary efface des tablettes Faryd Mondragon, qui avait disputé son dernier match au Mondial 2014 à 43 ans et trois jours. L'Égypte affronte l'Arabie saoudite lundi (16) à Volgograd dans un match entre deux équipes déjà éliminées à la course aux huitièmes de finale. (Belga)

Nos partenaires