Tirage au sort du Mondial 2018 - Le Brésil "doit monter en puissance" au fil de la compétition selon Tite

01/12/17 à 23:57 - Mise à jour à 02/12/17 à 00:07

Source: Belga

(Belga) Avec la Suisse, le Costa Rica et la Serbie comme adversaires dans le groupe E, le Brésil a hérité d'un tirage plutôt clément vendredi pour le Mondial 2018, mais le sélectionneur Tite s'est montré prudent, affirmant que la Seleçao devait avant tout "monter en puissance" au fil de la compétition.

"Ma seule conviction, c'est que l'équipe du Brésil doit monter en puissance et se consolider, quels que soient les adversaires", a-t-il affirmé après le tirage au sort, à Moscou. "Nous devons préparer nos propres variations tactiques et les adapter aux adversaires", a ajouté Tite, qui s'est refusé à tout commentaire direct au sujet des autres équipes du groupe. Le sélectionneur brésilien a aussi souligné "le degré de difficulté de la Coupe du Monde", rappelant que de grandes nations comme l'Italie ou le Chili ne seront pas du voyage en Russie. "Rencontrer le Brésil lors du premier match n'est pas une mauvaise chose", estime le sélectionneur de la Suisse Vladimir Petkovic. "Nous pouvons espérer que les Brésiliens ne seront pas, dès l'entame du tournoi, à 100% de leurs possibilités. Quant à nous, nous devrons jouer à 150% pour prendre un point ou plus lors de ce premier match. Nous voulons obtenir un résultat positif contre le Brésil!" Pour le sélectionneur du Costa Rica Oscar Ramirez, "il sera important de battre la Serbie lors du premier match, et avec un bon résultat contre la Suisse en clôture, nous pouvons nous qualifier." Quant au sélectionneur par intérim de la Serbie, Mladen Krstajic, il pense que "le Brésil est bien entendu le favori. Tous les autres, la Serbie le Costa Rica et la Suisse vont lutter pour la deuxième place car les Brésiliens sont les favoris numéro un pour remporter la Coupe du monde. Le match contre la Suisse sera sans doute décisif pour nous dans ce groupe. Notre dernière rencontre au sein du groupe sera contre le Brésil à Moscou et se sera l'occasion pour nos supporters et les supporters russes de venir nous encourager". (Belga)

Nos partenaires