Test-Achats tacle l'Union belge de football dans une lettre ouverte

24/02/16 à 19:14 - Mise à jour à 19:14

Source: Belga

"Nous vous demandons officiellement de respecter et/ou de faire respecter les règles que vous avez-vous-mêmes élaborées."

Test-Achats tacle l'Union belge de football dans une lettre ouverte

© BELGA/Bruno Fahy

L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats a exprimé mercredi son mécontentement quant à l'attribution des billets pour l'Euro 2016 de football et la responsabilité de l'Union belge dans la manière dont celle-ci a eu lieu. "Nous vous demandons officiellement de respecter et/ou de faire respecter les règles que vous avez-vous-mêmes élaborées", écrit-elle ainsi dans une lettre ouverte à l'instance.

L'Union belge et l'UEFA, organisatrice de l'Euro 2016, se sont récemment accordées pour dégager 10.000 tickets supplémentaires destinés aux fans belges après qu'une erreur est survenue dans la distribution des billets pour les matches des Diables. L'instance européenne n'avait, en effet, pas suffisamment tenu compte du classement 1895, un système qui permettait aux supporters de récolter des points lors des campagnes précédentes afin d'obtenir un statut favorisé pour la vente de billets pour l'Euro.

Test-Achats a reçu de nombreuses plaintes de supporters s'estimant lésés ces dernières semaines. "Ces personnes ont dû respecter un règlement et une procédure stricte imposée par vos services pour permettre l'attribution et la répartition des tickets", constate l'organisation de défense des consommateurs.

"En ces mois de janvier et de février, de nombreux supporters ont été surpris d'apprendre que la procédure et le règlement (...) n'avaient pas été respectés, avec pour conséquence pour certains d'entre eux, qu'ils n'obtiendraient pas ou une partie seulement des tickets promis et commandés", poursuit-elle.

"Plus interpellant, ce sont au contraire certaines personnes inscrites sur le tard ou carrément non inscrites qui ont reçu des tickets sans pouvoir se prévaloir d'un nombre de points suffisant pour être prioritaire. Depuis quelques jours, vous annoncez un quota de places supplémentaires suivant des négociations avec l'UEFA. Néanmoins, il s'avère que les supporters lésés doivent reprendre la procédure depuis le départ et devraient accepter des prix nettement supérieurs. Par cette pratique, vous imposez un prix supérieur alors qu'ils étaient prioritaires, vous avez donc enfreint vos propres règles préjudiciant les supporters fidèles, et cotisants du système 1895", dénonce Test-Achats.

L'organisation appelle les supporters lésés à se manifester via www.test-achats.be/contact afin de défendre et de garantir leurs droits, et n'exclut pas d'éventuels recours juridiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires