Sur les traces de... Eden Hazard, du jardin parental à Braine jusqu'à Stamford Bridge

31/05/18 à 10:13 - Mise à jour à 10:35

Source: Afp

Une ouverture au fond du jardin dans la haie séparant la maison familiale du terrain de football, une clôture que franchissait le petit Eden Hazard en se glissant sous une planche : le stade "Sans Fond" de Braine-le-Comte porte toujours en 2018 les traces des premiers pas du Diable Rouge.

Entre la modeste demeure qui a vu grandir Eden et ses trois frères cadets, et le terrain du Stade Brainois, il n'y a que quelques buissons. Une haie que l'actuel joueur de Chelsea malmenait quotidiennement pour aller taper la balle, dès qu'il fut en âge de le faire. "Eden avait cinq ans, il était trop petit pour passer au-dessus de la clôture en bois: il avait trouvé un espace pour se faufiler en-dessous puis monter sur le terrain de foot", raconte à l'AFP son père Thierry, l'un de ses premiers entraîneurs.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires