Supercoupe - Michel Preud'homme regrette les "10 minutes de black-out" du Standard

22/07/18 à 23:06 - Mise à jour à 23:08

Source: Belga

(Belga) Pour son retour sur le banc du Standard, Michel Preud'homme a vu son équipe s'incliner 2-1 à Bruges en Supercoupe, dimanche. Le coach liégeois a regretté "dix minutes de black-out" en fin de première période durant laquelle Bruges a marqué à deux reprises.

"Je suis saistifait de la première demi-heure. On ennuyait vraiment Bruges, mais on n'avait pas assez de finesse offensive. Puis, il y a eu dix minutes de blackout qui ont décidé de match", a commenté Preud'homme au micro de la RTBF. "2-0 à la mi-temps, c'est une mission difficile. A part la 1re minute, on a fait une bonne deuxième mi-temps, on aurait pu égaliser c'est dommage." "Tactiquement, pendant 30 minutes et la deuxième mi-temps, on a fait un très bon match", a ajouté Preud'homme. "On a donné la victoire à Bruges sur des bêtises, un coup franc et un ballon dans le dos alors qu'on sait que Vanaken est dangereux de la sorte. Un black-out de dix minutes, ça se paye cash quand on est de force égale." Preud'homme sait sur quoi il doit travailler dans les prochaines semaines. "On ne doit pas toujours être dans la réaction, comme c'était le cas encore aujourd'hui, je veux une équipe qui soit dans l'action dès la 1re minute." L'entraîneur espère compter sur Edmilson et Mehdi Carcela dont l'avenir à Sclessin est incertain. "Junior et Mehdi sont super importants pour nous. Si je pouvais les avoir, je serais l'homme le plus heureux du monde. Si pas, il faudra les remplacer, on trouvera des solutions." (Belga)

Nos partenaires