Standard : qui est Bob Claes, le nouveau DG ?

31/07/15 à 10:00 - Mise à jour à 28/07/15 à 16:15

Source: Sportmagazine

Il y a dix jours, le Standard a conclu son stage en Autriche en dévoilant son nouvel organigramme renforcé.

Standard : qui est Bob Claes, le nouveau DG ?

Bruno Venanzi se reposera pour le sportif sur Axel Lawarée (à gauche) et sur Bob Claes pour l'administratif. © BELGAIMAGE

Pas de grosses surprises tant le choix de Bob Claes comme directeur général relevait du secret de polichinelle. Dès son intronisation, Bruno Venanzi avait dit qu'il allait mieux s'entourer et exploiter les ressources internes. Deux noms se détachaient : celui du team manager Pierre Locht, qui devient directeur juridique (licencié en droit, il traitait de plus en plus souvent ce type de dossiers), et celui de Bob Claes, directeur commercial qui devient donc directeur général.

Réservé, Claes ne sera pas un directeur général à la Pierre François, Vincent Mannaert ou à la Herman Van Holsbeeck. Le président Venanzi restera la figure de proue du Standard mais se reposera sur deux personnes : Axel Lawarée dans le domaine sportif et Bob Claes dans le domaine administratif.

Mais qui est donc Bob Claes ? Agé de 34 ans, cet homme est arrivé dans les bagages de Roland Duchâtelet comme directeur commercial, il y a quatre ans. Depuis lors, il n'était pas rare qu'il sorte ponctuellement de ses compétences. Homme de confiance de Duchâtelet, il n'était pourtant pas perçu comme un affidé et avait de bonnes relations aussi bien avec les sponsors que les supporters. " Il est honnête, intelligent, travailleur et polyglotte (français, néerlandais, allemand, anglais et espagnol) ", explique Venanzi quand on lui demande de citer les qualités de son nouveau directeur général. Et quand il doit expliquer son choix, il ajoute : " Il est supporter, il connaît bien le club, les partenaires et les chiffres ". De plus, les deux hommes ont beaucoup communiqué ensemble au moment de la finalisation de la reprise du club.

Si Venanzi compte s'investir full time au Standard, il a décidé de confier la gestion quotidienne du club à son directeur général. " Je compte sur lui pour gérer le comité de direction, établir les budgets en ma compagnie, veiller à ce que ce budget soit respecté, définir la stratégie à long terme du club et représenter le Standard ", continue le nouveau président.

Dans l'ombre médiatique, Bob Claes va quelque peu devoir forcer sa personnalité. " Mais il n'y a pas de raison qu'un homme aussi intelligent n'y parvienne pas ", nous dit un membre de la nouvelle direction.

Pour compléter son organigramme, Bruno Venanzi a fait appel à un ancien de Proximus, Alexandre Grosjean qui devient directeur marketing et communication. Il aura pour tâche principale de développer la visibilité de la marque Standard.

Par Stéphane Vande Velde

Nos partenaires