Stage du COIB à Rio Maior - "Tout est fait en fonction de PyeongChang"

23/05/17 à 15:33 - Mise à jour à 15:35

Source: Belga

(Belga) Kim Meylemans, 5e du championnat du monde de skeleton (luge couchée sur le ventre) en février, savoure à 21 ans le stage du COIB organisé cette semaine à Rio Maior, au Portugal. Elle est une des 26 athlètes belges présent(e)s. "Chaque jour compte. Ce stage me donne un 'boost' en vue des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang", a-t-elle confié mardi sous le soleil portugais.

Meylemans n'est pas encore certaine de disputer les Jeux. Il lui faudra auparavant disputer les 8 manches de la Coupe du monde. "Sept d'entre elles vont déterminer notre qualification, le classement final décidera de notre qualification ou non. Il y a au total 20 places. Deux pays disposent de trois places, trois autres de deux places. Ce n'est pas facile de se qualifier, mais si je connais une saison normale, cela devrait réussir", a estimé Meylemans. A 21 ans, la native d'Allemagne a fait de PyeongChang le grand moment de sa carrière. "Pour le moment, tout tourne autour de PyeongChang. J'ai arrêté mes études (international hospitality management, qui comprend de nombreux stages, NDLR). J'habite à la maison comme cela je peux effectuer tous mes entraînements avec mes coachs et je suis tout près du kiné. Les Jeux d'hiver son vraiment l'objectif principal." "Difficile à dire", précise Meylemans quand on évoque ses objectifs en Corée du Sud. "Je dois m'améliorer au départ et aussi au niveau mental. J'ai fini 5e du championnat du monde. Je n'irai donc pas là-bas juste pour participer. Le skeleton féminin est très serré. Dans les conditions idéales, avec deux jours parfaits dans lesquels je me sens parfaitement, tout est possible", estime Meylemans, qui dégonfle la réputation de sport dangereux du skeleton. "Tout le monde pense que le skeleton est terriblement dangereux mais en ce qui concerne les blessures, ce n'est pas le cas. Il y a bien davantage de blessures en ski ou en patinage artistique." (Belga)

Nos partenaires