Selon Hallgrimsson, l'Islande a montré qu'elle mérite d'être au Mondial

27/06/18 à 00:25 - Mise à jour à 00:26

Source: Belga

(Belga) Révélation de l'Euro 2016, l'Islande a été éliminée dès le premier tour de son premier Mondial après sa défaite contre la Croatie mardi. "On a montré qu'on mérite d'être là et de se mesurer aux meilleurs", pense le sélectionneur Heimir Hallgrimsson.

"Je veux féliciter la Croatie. Ils ont joué de façon impressionnante depuis le début du tournoi. On leur souhaite le meilleur et avec cette qualité, je ne serais pas surpris qu'ils aillent là ou Slaven Bilic et les autres sont allés (demi-finale en 1998, ndlr)", a confié Hallgrimsson. "C'était un match tel qu'on l'attendait, avec peu de possession pour nous. On n'a pas joué beaucoup de matchs contre une aussi bonne équipe tout en se créant autant d'occasions. Donc je suis déçu du résultat, mais content de la façon dont ont joué les garçons. On n'a pas renoncé mais il n'y avait plus de batterie à la fin." L'Islande pouvait encore se qualifier pour le deuxième tour en cas de victoire. "On a eu une chance d'aller en 8e. On a attaqué, on a pris ce risque, même si on sait qu'il y a trop de qualité chez la Croatie pour faire ça sans danger. On a fait un très bon match contre l'Argentine (1-1) et aussi aujourd'hui. On a fait aussi une bonne période contre le Nigeria (défaite 2-0). On a été bons cinq périodes sur six. On a montré qu'on mérite d'être là et de se mesurer aux meilleurs. On savait ce qui se passait dans l'autre match, on l'a toujours su. On devait être patient. Je pensais que ça allait arriver, mais le but encaissé a été un peu un choc. Mais on n'a pas renoncé." Cette première participation à un Mondial témoigne des progrès footballistiques de ce pays d'un peu plus de 300.000 habitants. "Ces dernières années, on a trouvé une identité pour cette équipe, un style, un caractère. On a trouvé notre voie. Tout le monde est d'accord, les joueurs acceptent notre façon de jouer et de travailler. C'est quelque chose de spécial. On a trouvé une façon à nous de gagner des matches et ça n'a pas besoin d'être la même que l'Espagne ou le Brésil." (Belga)

Nos partenaires