Ryan et Genk : du win-win

01/02/17 à 12:08 - Mise à jour à 12:20

Source: Sportmagazine

Mathew Ryan voulait quitter le nid de frelons de Valence et rejouer tandis que Genk avait besoin d'un gardien prêt immédiatement.

Ryan et Genk : du win-win

Mathew Ryan lors de son premier match pour Genk face à Ostende en Coupe. © BELGA

Depuis qu'il a quitté Bruges lors de l'été 2015, Mathew Ryan, le meilleur portier de Belgique en 2014 et 2015, est dans l'ombre. Suite à la grave blessure d'Alves, Valence avait besoin d'un gardien immédiatement alignable. Juan Carlos Garrido et Cesar Sanchez, deux amis, l'un ex-coach du Club, l'autre ancien gardien de Valence, ont joué un rôle dans son transfert. Sanchez avait été impressionné par Ryan à Bruges et l'avait cité.

Après deux matches, l'Australien s'est blessé au genou. Sa guérison a pris plus de temps que prévu et ensuite, il n'a plus quitté le banc : le numéro trois, Jaume Doménech, a continué à jouer. Quand le Club l'a contacté, avant d'engager Ludovic Butelle, il a refusé de renoncer aussi vite à l'Espagne. Le nouvel entraîneur, Pako Ayestaran, a nommé Sanchez adjoint. Le duo a joué la carte Ryan et décidé de vendre Diego Alves.

Las, le Brésilien n'a pas trouvé acquéreur et le mauvais début de saison a mis Pako sous pression. Exit Ryan, puis exit le coach. Son successeur a continué à miser sur Alves. Six mois plus tard, Ryan a mis les voiles. Pas pour Anderlecht, qui l'avait approché, mais pour Genk, avec à la clef un éventuel transfert définitif en été.

Genk avait déjà cherché à enrôler un gardien avant que Marco Bizot ne se blesse, en vain. En plus du Néerlandais, le Racing a deux jeunes Belges : Nordin Jackers (19 ans) et Gaëtan Coucke (18 ans), formés par Gilbert Roex puis Erwin Lemmens et Peter Maes. Jackers, endurci par les occasions déjà reçues, était la doublure de Bizot et joue mardi le match remis à Beveren, Ryan n'étant pas encore qualifié. Genk croit dans les deux, sans oser les jeter dans le bain d'emblée. L'arrivée de Ryan doit générer une situation win-win : Ryan peut se montrer en Coupe d'Europe et comme il est loué, il n'hypothèque pas l'avenir de Jackers et Coucke.

Peter t'Kint et Geert Foutré

En savoir plus sur:

Nos partenaires