RWDM: Molenbeek dit oui au principe, mais non à un projet mal ficelé

23/03/15 à 21:08 - Mise à jour à 21:08

Source: Belga

Oui à l'arrivée d'un nouveau RWDM, mais non à un projet qui serait mal ficelé: la commune de Molenbeek Saint-Jean a tenu à clarifier, dans ce sens lundi son point de vue quant au projet avancé par certains de recréer un club de football reprenant le nom du RWDM et de le faire jouer au stade Edmond Machtens.

RWDM: Molenbeek dit oui au principe, mais non à un projet mal ficelé

Nouveau départ pour le RWDM ? © BELGA

L'annonce de ce projet a été faite il y a quelques jours par voie de presse, suscitant l'espoir de nombreux supporters attachés aux quatre lettres de ce club qui fut champion de Belgique en 1975. "J'ai toujours déclaré soutenir toute initiative crédible et solide pour recréer le RWDM", a souligné lundi la bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans (MR). "Le RWDM est le club de mon coeur... Donc, oui à l'arrivée d'un nouveau RWDM à Molenbeek mais non à un projet mal ficelé, mal budgétisé qui pourrait, au bout de quelques semaines voire quelques mois, doucher l'enthousiasme suscité", a-t-elle ajouté.

Selon la commune, malgré les nombreuses questions restées en suspens dans le projet de ce "nouveau" RWDM, présenté tardivement dans le contexte de la convention négociée entre la commune et l'actuel occupant, le White Star, le collège poursuit ses efforts pour trouver un compromis à l'occupation du stade. Pour les autorités communales, cela ne peut pas se faire "mais dans le dialogue entre le White Star et les représentants de cette déclaration d'intention de recréer le RWDM".

"Nous ne pouvons pas nous permettre les errances graves du passé", a commenté à ce sujet l'échevin des Sports, Ahmed El Khannouss (cdH), disant ne pas vouloir revivre l'épisode de "l'occupation sauvage et sans respect du stade Machtens".

Pour M. El Khannouss, la commune a désormais, avec le White Star, un partenaire qui a prouvé, durant la saison dernière, le sérieux de son projet footballistique.

Par ailleurs, si la convention conclue entre la commune et le White Star est approuvée au conseil communal de mercredi, le club s'engagera à assumer l'entretien et la mise en conformité du stade Machtens. Autre enjeu fondamental: la reprise par le White Star de l'école de jeunes qui compte plusieurs centaines d'enfants, a souligné l'échevin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires