Russie-Arabie Saoudite en ouverture, Espagne-Portugal en affiche du Mondial

01/12/17 à 18:36 - Mise à jour à 18:38

Source: Belga

(Belga) Le Mondial 2018, dont le tirage au sort a été effectué vendredi à Moscou, s'ouvrira par une rencontre entre la Russie, pays organisateur, et l'Arabie saoudite le 14 juin au stade Loujniki de Moscou. L'affiche du premier tour opposera le Portugal, champion d'Europe, à l'Espagne, championne du monde 2010, dans le groupe B.

Dans le groupe A, la Russie (FIFA 65) a hérité d'un tirage clément. Outre l'Arabie saoudite (FIFA 63), les hommes de Stanislav Cherchesov affronteront l'Egypte (FIFA 31) et l'Uruguay (FIFA 21). La Celeste, demi-finaliste en 2010, semble favorite vu son expérience et ses stars Edinson Cavani et Luis Suarez. Le 15 juin, le Fisht Stadium de Sotchi sera le théâtre du choc de ce premier tour entre le Portugal de Cristiano Ronaldo (FIFA 3) et l'Espagne d'Andres Iniesta (FIFA 6). Le Maroc (FIFA 40), de retour après 20 ans d'absence, et l'Iran (FIFA 32) complètent ce groupe. La France de Didier Deschamps (FIFA 9) a été placée dans le groupe C avec l'Australie (FIFA 39), le Pérou (FIFA 11), qui retrouve le Mondial après 36 ans, et le Danemark (FIFA 12). Les 'Bleus' sont favoris mais devront se méfier de l'enthousiasme du Pérou et de l'organisation des Danois et des Australiens. L'Argentine de Lionel Messi (FIFA 4), vice-championne du monde en titre, est tombée dans un groupe équilibré, comprenant l'Islande (FIFA 22), la Croatie (FIFA 17) et le Nigéria (FIFA 50). Révélations de l'Euro 2016, les Islandais disputent leur premier Mondial et auront à c?ur de rééditer leurs exploits de l'été dernier. Les Croates possèdent l'un des meilleurs entrejeux de la compétition avec Luka Modric et Ivan Rakitic alors que les Nigérians sont toujours capables de créer la surprise. Le Brésil de Neymar (FIFA 2) n'aura pas non plus la tâche facile au premier tour. La Seleçao est bien sûr favorite du groupe E, mais la Suisse (FIFA 8) a déjà prouvé qu'elle était une équipe solide, le Costa Rica (FIFA 26) s'était sorti du 'groupe de la mort' en 2014 (avec l'Italie, l'Angleterre et l'Uruguay) avant d'atteindre les quarts de finale et la Serbie (FIFA 37) est toujours imprévisible. L'Allemagne, championne du monde en titre, a été placée dans le groupe F. Le match contre le Mexique (FIFA 16) promet une belle opposition de style. La Suède (FIFA 18) n'a plus Zlatan Ibrahimovic dans sa sélection mais a tout de même éliminé l'Italie en barrages. La Corée du Sud (FIFA 59) comptera sur son organisation pour créer la surprise. Enfin, les Diables Rouges de Roberto Martinez, placés dans le groupe G avec le Panama, la Tunisie et l'Angleterre, regarderont attentivement le groupe H. C'est de là que sortira l'adversaire des Belges en cas de qualification en huitième de finale. Le groupe est équilibré, avec la Pologne de Robert Lewandowski (FIFA 7), le Sénégal (FIFA 23), de retour après son exploit de 2002 (quarts de finale), la Colombie de Radamel Falcao (FIFA 13), quart-de-finaliste de la dernière édition, et le Japon (FIFA 55). (Belga)

Nos partenaires