Roland-Garros - Un 11e titre à Paris pour Rafael Nadal qui domine Dominic Thiem en trois sets en finale

10/06/18 à 18:30 - Mise à jour à 18:31

Source: Belga

(Belga) Rafaël Nadal a remporté pour la 11e fois de sa carrière les Internationaux de France à Roland-Garros, dimanche sur la terre battue parisienne. L'Espagnol, numéro 1 mondial, a battu en finale l'Autrichien Dominic Thiem, 8e joueur du monde, en trois sets: 6-4, 6-3, 6-2 au bout de deux heures et 42 minutes de jeu.

Rafael Nadal, 32 ans, n'aura ainsi jamais perdu une seule finale à Roland-Garros accrochant un 11e succès, soit un 17e trophée dans un tournoi du Grand Chelem et un 79e titre sur le circuit ATP. Il disputait sa 115e finale professionnelle dimanche à Paris. Nadal se rapproche ainsi du record de victoires en Grand Chelem du Suisse Roger Federer (20). Le Majorquin a rapidement pris le service de son adversaire dans le premier set d'une finale à sens unique, mais l'Autrichien savait qu'il ne fallait en aucun cas laisser filer l'Espagnol. Thiem revenait à 2-2, mais devait tout de même concéder la première manche (6-4) en 57 minutes de jeu. Thiem dépensait déjà beaucoup d'énergie pour rester dans la partie, mais devait lâcher son jeu de service dès le début de 2e set pour se voir mener 2-0. Nadal ne se faisait pas prier pour confirmer le break (3-0). Après avoir perdu 5 jeux de suite, Thiem se ressaisissait (3-1), mais devait concéder le 2e set aussi (6-3). Pour Nadal, qui n'a jamais été poussé aux cinq sets à Roland-Garros, la voie était toute traçée. L'Espagnol alignait dans la foulée un 3e set sur sa 5e balle de match, confirmant une stat bluffante: ses adversaires n'ont pas inscrit, en cumulé, plus de six sets à Nadal. Rafael Nadal a ainsi remporté Roland-Garros de 2005 à 2008, de 2010 à 2014, en 2017 et en 2018, l'Open d'Australie en 2009, Wimbledon en 2008 et 2010 et l'US Open en 2010, 2013 et 2017. Onze, c'est aussi le nombre de ses victoires à Barcelone et à Monte Carlo, deux autres tournois sur terre battue. Dominic Thiem, pour la première finale de sa carrière à Roland-Garros, rêvait de pouvoir succéder à son modèle, Thomas Muster, seul Autrichien à avoir soulevé la Coupe des Mousquetaires (1995). Mais à 24 ans, il a encore tout le loisir d'y parvenir un jour. (Belga)

Nos partenaires