Roland Garros - Goffin, facile vainqueur de Paul-Henri Mathieu: "L'idéal pour commencer le tournoi"

29/05/17 à 19:07 - Mise à jour à 19:08

Source: Belga

(Belga) David Goffin (ATP 12/N.10) a franchi sans encombre, lundi, le premier tour à Roland Garros. Sur le court n°1, le Liégeois, 26 ans, quart de finaliste l'an dernier, a facilement disposé du Français Paul-Henri Mathieu (ATP 120), 35 ans, issu des qualifications et qui disputait le tournoi pour la 15e et dernière fois. Il s'est imposé 6-2, 6-2, 6-2 après 1h50 de jeu.

"C'était un bon match dans l'ensemble, l'idéal pour commencer le tournoi", a-t-il confié. "J'ai bien servi dès le début. J'ai fait beaucoup d'aces (NdlR : 12 au total) et de services gagnants. Cela m'a rapporté beaucoup de points. J'étais très solide dans l'échange, quand il fallait résister à ses assauts, qu'il était parfois très agressif et qu'il fallait essayer de bien le contrer et de le faire bouger, j'ai pu le faire. Ce furent trois sets assez similaires. Bref, une très bonne prestation, très constante." David Goffin n'a pas dû forcer son talent pour venir à bout de Paul-Henri Mathieu, qui avait été vexé de ne pas avoir de reçu de wildcard de la part des organisateurs et avait laissé beaucoup d'influx dans ses trois matches gagnés en qualifications. Le vainqueur du tournoi juniors en 2000 n'a rien pu faire pour troubler le Liégeois, d'autant qu'il dût faire appel à deux reprises au kiné pendant le match pour soigner une gêne à la jambe droite. "L'objectif était de directement bien commencer le match, en étant agressif, en montrant que je n'allais rien lâcher", poursuivit le N.1 belge. "J'avais peur qu'il arrive sur le terrain en frappant très fort. Qu'il soit très motivé. J'ai voulu lui montrer que s'il voulait me battre, il allait devoir engager un combat très dur et long. Avec la chaleur, les conditions de jeu sont très rapides cette année, mais cela me convient bien. Cela m'aide pour mes retours, pour pouvoir jouer vite. Cela change de l'année passée, où j'avais terminé dans la boue contre Dominic (NdlR : l'Autrichien Thiem en quart de finale) sous la pluie." Mercredi, au deuxième tour, David Goffin rencontrera un autre qualifié, en la personne de l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky (ATP 123), qu'il a déjà battu lors de leurs trois rencontres à ce jour. (Belga)

Nos partenaires