Roland-Garros - Goffin, contraint à l'abandon l'an dernier à Paris: "Ce n'est pas dur de revenir ici"

26/05/18 à 22:45 - Mise à jour à 22:48

Source: Belga

(Belga) David Goffin (ATP 9) espère que le sort lui sera plus clément cette année à Roland-Garros alors qu'il entrera en lice dès ce dimanche, en quatrième match sur le court N.1, contre le Néerlandais Robin Haase (ATP 44). Le Liégeois n'a ainsi pas oublié qu'il avait quitté Paris l'an dernier sur des béquilles après s'être pris les pieds dans la bâche du court Suzanne Lenglen contre l'Argentin Horacio Zeballos au troisième tour.

"Ce n'est pas dur de revenir ici si c'est cela que vous voulez savoir", a-t-il expliqué samedi en conférence de presse. "Sur le Lenglen, je me suis entraîné deux fois. Je viens ici avec de bonnes sensations. Tout va bien physiquement, je n'ai plus aucun problème à l'?il. Les terrains sont toujours très bons ici. Cela fait partie des meilleurs courts de terre battue que l'on peut avoir dans le monde probablement. Ce sont des conditions que j'aime bien, similaires à la Belgique où j'ai l'habitude de m'entraîner." David Goffin a même été vu poser le pied sur la bâche, à l'entraînement, mais il paraît que ce n'était pas un acte de superstition. "Je n'ai pas fait attention. Pour sortir du court, j'ai dû mettre le pied dessus", a-t-il souri. Le N.1 belge a toutefois remarqué que les bâches avaient été pliées d'une manière différente cette année. "Ils ont refait les tribunes et reculé d'un mètre, je crois. Cela a été rénové, ils ont décalé un peu tout d'un mètre." Éliminé dès le deuxième tour à l'Open d'Australie en janvier, Goffin ne demande en tout cas pas mieux que se distinguer sur la terre battue de la Porte d'Auteuil. "C'est un tournoi plus important, où l'on veut bien faire et briller parce que c'est un Grand Chelem", ajouta-t-il encore. "Je vais l'aborder comme un autre tournoi. Comme j'ai pu le faire ces derniers temps, avec sérénité et confiance, on verra jusqu'où cela va mener. C'est dur, ce sont des matchs en trois sets gagnants. Cela ne sert à rien de regarder plus loin que le premier tour pour le moment. C'est Haase au premier tour, ce sera difficile. On va essayer de faire le maximum." (Belga)

Nos partenaires