Roland-Garros - Flipkens au 2e tour à Paris: "Je suis assez autiste dans la préparation de mon matériel"

28/05/18 à 21:45 - Mise à jour à 21:47

Source: Belga

(Belga) Il n'est jamais trop tard pour bien faire, dit l'adage. À 32 ans, Kirsten Flipkens (WTA 65) s'est peut-être découvert un certain attrait pour la terre battue. Demi-finaliste au tournoi WTA de Nuremberg la semaine dernière, après avoir notamment battu la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 22), tenante du titre, la Campinoise a enchaîné avec une victoire contre l'Allemande Tatjana Maria (WTA 64), lundi à Roland-Garros.

"On a souvent été un peu sarcastique au sujet de mon rapport avec la terre battue, enfin surtout moi", sourit-elle. "En réalité, je me suis résignée et j'ai accepté le fait que ce n'est pas la surface qui va s'adapter à moi, mais bien moi qui dois m'adapter à la surface", expliqua-t-elle. "Je me sens également très bien physiquement à l'heure actuelle. Je n'ai pas tellement d'heures de tennis dans les jambes, mais j'ai beaucoup travaillé ma condition. Et je pense que je suis en train d'en récolter les fruits. Sans quoi, je n'aurais de toute façon pas pu tenir à Nuremberg." Il y a peut-être une autre petite chose également qui est venue se greffer sur cet aspect. Kirsten Flipkens a changé de cordage récemment, après la rencontre de Fed Cup avec la Belgique en Italie. Et visiblement, cela ne lui a pas porté préjudice. "Je me suis dit que même si cela n'aidait pas, cela ne pouvait pas faire de tort", expliqua-t-elle. "Je suis pourtant assez perfectionniste et même autiste dans la préparation de mon matériel, mais Dieter Calle, le cordeur de notre équipe nationale, m'a convaincu d'essayer. J'ai joué avec le cordage d'un sparring-partner, et finalement j'ai opté pour changer simplement de cordage en longueur, tout en gardant la même tension, 28-24. Je n'ai quasiment rien perdu au niveau du toucher, mais j'ai gagné en longueur de balle et en vitesse. Je ne sais pas si c'est le même cordage que Nadal mais pour l'instant, il me convient très bien", a ponctué la Belge en souriant. 'Flipper' en aura peut-être bien besoin pour faire mordre la poussière à la jeune Russe Daria Kasatkina (WTA 14), mercredi au deuxième tour. (Belga)

Nos partenaires