Roland-Garros - Elise Mertens: "Je devrai encore mieux jouer contre Halep"

02/06/18 à 20:23 - Mise à jour à 20:25

Source: Belga

(Belga) "Je me suis sentie forte et je suis restée calme. Et tout a coulé de source aujourd'hui". Elise Mertens (WTA 16) était ravie de s'être qualifiée pour la première fois de sa jeune carrière pour les huitièmes de finale à Roland-Garros à la suite d'une victoire expéditive contre l'Australienne Daria Gavrilova (WTA 25). Sur le court n°7, la Limbourgeoise n'a pu dû forcer son talent pour s'imposer 6-3, 6-1 en 1h02, bien aidée par son adversaire qui servit 9 doubles fautes et commit 28 fautes directes.

"Cela représente beaucoup", confia-t-elle. "C'est la première fois que je me hisse en huitième de finale. L'an dernier, j'avais atteint le troisième tour. Je suis très contente. J'ai affiché un très bon niveau. J'ai nettement mieux servi (NdlR : 75% de premières balles et 73% de points gagnés derrière sa première balle) et cela aide évidemment beaucoup. J'ai aussi été plus agressive et j'ai joué de manière plus libérée que lors de mes deux premiers matches. J'avais des choses à travailler et je suis contente que cela a payé". En guise de récompense, Elise Mertens aura désormais le privilège de défier lundi Simona Halep (WTA 1), la finaliste de l'an dernier, qui a éliminé de son côté l'Allemande Andrea Petkovic (WTA 107) 7-5, 6-0. Il s'agira de la deuxième fois en un mois qu'elle pourra se mesurer à la Roumaine, qui s'était imposée 6-0, 6-3 début mai au deuxième tour à Madrid, alors que la n°1 belge était affaiblie par une infection bactérienne. "Je vais devoir jouer comme aujourd'hui, et sans doute encore mieux contre Halep", poursuivit-elle. "On va voir. Je me souviens que j'étais parvenue à la faire vaciller dans ce deuxième set à Madrid. Vu que j'avais envie de faire mieux ici que l'an dernier, atteindre les huitièmes de finale était en quelque sorte l'objectif. Mais maintenant que j'y suis, j'ai évidemment envie d'aller plus loin. Ce sera un défi contre Halep, mais je vais tout donner". (Belga)

Nos partenaires