Roland Garros - David Goffin satisfait: "J'ai eu la main du début à la fin"

24/05/16 à 22:42 - Mise à jour à 22:42

Source: Belga

(Belga) David Goffin (ATP 13) a fait une joyeuse entrée à Roland Garros, mardi soir. Le Liégeois, 25 ans, a en effet franchi sans encombre le premier tour en dominant le jeune Français Grégoire Barrère (ATP 242), 22 ans, bénéficiaire d'une wild-card. Sur le court n°2, il s'est imposé 6-3, 6-3 et 6-4 en 1h38, juste avant la tombée de la nuit. Il affrontera jeudi l'Argentin Carlos Berlocq (ATP 126), 33 ans. "J'ai eu la main du début à la fin. C'est positif", confie-t-il, satisfait du devoir accompli.

Le plus difficile pour David Goffin aura en fait été de devoir gérer la longue attente. Programmé en dernière rotation sur le court n°1, son match a même fini par être déplacé sur le court n°2 dans l'espoir qu'il s'achève dans les temps. Et si le natif de Rocourt s'est étalé de tout son long en début de troisième set sous une frappe puissante de Grégoire Barrère, c'est bien lui qui a fait mordre la poussière au Français. "Il peut avoir de bonnes frappes, faire des coups gagnants et il fallait l'empêcher de s'installer dans le terrain. Je devais vraiment l'agresser et imposer mon jeu. J'aurais pu le breaker un peu plus souvent, mais au final, j'ai breaké quand il fallait. Je suis très content d'avoir joué un bon match". Après un invité, place désormais à un qualifié. Jeudi, c'est en effet l'Argentin Carlos Berlocq que David Goffin retrouvera de l'autre côté du filet. Ils ne se sont encore jamais rencontrés, mais le n°1 belge connaît le Sud-Américain pour l'avoir notamment vu, en double, en demi-finale de la Coupe Davis à Bruxelles l'an dernier. "Le double, ce n'est pas la même chose. Berlocq est un vrai joueur de terre battue, très accrocheur. Je crois que j'ai le jeu pour l'ennuyer en prenant la balle tôt, en coupant les trajectoires et en essayant de le faire courir. Et j'espère qu'après quatre matches, il sera un peu fatigué", sourit-il. (Belga)

Nos partenaires