Roland-Garros - David Goffin: "Cecchinato n'aura rien à perdre"

02/06/18 à 21:07 - Mise à jour à 21:08

Source: Belga

(Belga) "C'est une victoire qui signifie vraiment pas mal de choses, de battre un joueur comme Gaël à domicile, face à un public à 100 % contre soi, dans une ambiance comme cela, en cinq sets", a confié David Goffin (ATP 9) après sa victoire contre le Français Gaël Monfils (ATP 37) samedi au 3e tour de Roland-Garros.

David Goffin sera de retour sur le court Suzanne Lenglen, dimanche, où il tentera de se qualifier pour les quarts de finale. Vainqueur d'un match épique contre Monfils, dans lequel il a été contraint d'écarter quatre balles de match, le Liégeois défiera cette fois l'Italien Marco Cecchinato (ATP 72), l'un des invités surprise de la quinzaine. "La clé sera de bien se reposer et d'arriver avec la même énergie qu'aujourd'hui", expliqua-t-il. "J'espère vraiment arriver frais mentalement demain, à 110 %, pas trop fatigué. Je sais que physiquement tout va bien, c'est sûr, je suis confiant à ce niveau-là. Il faudra que la tête ait bien récupéré après un match comme aujourd'hui, où il y a eu des hauts et des bas mentalement, mais je vais me préparer comme d'habitude. Je sais que j'ai les armes pour l'ennuyer mais je sais qu'il n'aura rien à perdre et qu'il va lâcher tous ses coups. Il faudra faire un match assez solide demain." Il s'agira de la troisième confrontation entre David Goffin, 27 ans, et Marco Cecchinato, 25 ans, en huitième de finale pour la première fois de sa carrière, après une belle victoire contre l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 11), alors qu'il n'avait encore jamais gagné le moindre match en Grand Chelem. Le n°1 belge l'a jusqu'à présent toujours battu, la dernière fois, il y a un peu plus de deux semaines, au Masters 1000 de Rome. "Cecchinato est un excellent joueur. Il progresse bien", selon Goffin. "Il a gagné beaucoup de matches ces derniers temps et son premier titre à Budapest. Il doit avoir beaucoup de confiance. Il a battu Carreno Busta. Nous nous sommes affrontés à Rome. Cela avait été un match difficile. J'avais eu un petit souci dans le premier set (NdlR: il s'était mis à grelotter en raison d'un manque d'énergie), mais j'avais trouvé le moyen de m'imposer (NdlR : il avait gagné 5-7, 6-2, 6-2). C'est bien d'avoir gagné ce match. Je vais essayer de rééditer cela demain, rester dans ma bulle et continué à poser mon jeu, car il faudra faire un match assez solide". (Belga)

Nos partenaires