Roland Garros - Arthur De Greef, battu par Richard Gasquet: "Ce fut une superbe expérience"

30/05/17 à 00:15 - Mise à jour à 00:16

Source: Belga

(Belga) Il n'a pas gagné. Mais il est loin d'avoir tout perdu. Arthur De Greef (ATP 127) peut quitter Roland Garros la tête haute après avoir fait mieux que se défendre au premier tour, lundi soir, sur le court Suzanne Lenglen contre Richard Gasquet (ATP 25). Pour son tout premier match dans le tableau final d'un tournoi du Grand Chelem, le Bruxellois de 25 ans, issu des qualifications, s'est incliné 6-2, 3-6, 6-1, 6-3 après 2h10 de jeu.

"Il y a beaucoup de positif à retirer de ce match, même si je suis un peu déçu", a-t-il confié. "J'ai le sentiment que j'aurais pu faire un peu mieux et peut-être le pousser dans un cinquième set. C'est dommage que je ne sois pas parvenu à le breaker dans le quatrième set (NdlR : il a mené 0-30 à 2-2). Je suis néanmoins très satisfait de la manière dont j'ai géré l'événement. C'était mon premier Roland Garros, je jouais sur le court Suzanne Lenglen, mais je n'étais pas trop stressé. Je suis d'ailleurs bien rentré dans le match. Je n'ai pas hésité à lâcher mes coups et j'ai pris beaucoup de plaisir. Ce fut une superbe expérience." Une expérience qui ne manquera pas de motiver Arthur De Greef pour la suite de la saison, alors qu'il a pour ambition d'intégrer le plus rapidement possible le Top 100 à l'ATP. L'appétit venant en mangeant, le petit-fils de Guy Thys espère d'ailleurs se qualifier également, dans un mois, pour le tableau final de Wimbledon. "Je vais d'abord disputer deux tournois Challenger, à Lyon et à Todi. Je sais que je suis sur la bonne voie et c'est très encourageant de voir que j'ai pu accrocher un joueur du calibre de Richard Gasquet. J'ai le niveau pour jouer contre tous les mecs qui sont dans le Top 30. Je ne suis pas ridicule et je dois y croire. Même si la terre battue est ma surface préférée, je sais que je peux également bien jouer sur gazon. Je sers bien et j'ai une bonne main. Je vais continuer à travailler et j'espère pouvoir très vite revivre pareille expérience", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires