Riga s'abstient de déposer plainte

15/09/15 à 18:08 - Mise à jour à 18:07

Source: Belga

Une semaine après les "révélations" médiatiques du président du Standard, Bruno Venanzi, au sujet d'un joueur qui aurait payé la saison dernière son T1 pour monter sur la pelouse, José Riga a tenu à communiquer son unique et "dernière déclaration publique" officielle à propos de l'affaire.

Riga s'abstient de déposer plainte

La griffe Riga : du Luzon avec plus de points à la clé. © BELGA

L'ancien entraîneur du Standard, régulièrement cité dans les médias comme suspect numéro 1 de ce présumé deal financier, se dit "écoeuré par les accusations".

"Je réfute totalement avoir accepté, et à fortiori reçu, la moindre somme d'argent ou un quelconque autre avantage financier d'un quelconque joueur du Standard afin de l'aligner. Jamais dans ma carrière d'entraîneur je n'ai utilisé ce genre de procédé", précise Riga.

"Je trouve déplorable que M. Venanzi n'hésite pas à porter gravement atteinte à ma réputation de manière aussi désinvolte", ajoute-t-il, tout en assurant qu'il se tient "à la totale disposition de la justice", la direction du Standard ayant décidé de porter plainte contre X dans ce dossier.

Contrairement à ce que Bernard Serin, le président de son club actuel, avait laissé entendre sur le site internet du FC Metz, José Riga ne compte pas lui-même porter plainte contre son ex-employeur, en tout cas pour le moment. "J'ai dans un premier temps envisagé de déposer plainte pour diffamation", admet José Riga. Mais, "suivant les conseils de mon avocat, qui considère qu'il est inutile d'attiser l'incendie allumé par un pyromane, je m'abstiendrai de déposer une plainte qui ne correspond absolument pas à mon tempérament. Je me réserve néanmoins le droit de réclamer réparation du préjudice que je subis", conclut-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires