Marc Degryse
Opinion

31/05/17 à 15:00 - Mise à jour à 16:02

"Rien que pour son parcours personnel en Ligue des Champions, Buffon mérite de gagner la finale"

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, la Juventus devrait remporter la finale de la Champions League, Buffon le mérite.

"Rien que pour son parcours personnel en Ligue des Champions, Buffon mérite de gagner la finale"

Gianluigi Buffon mérite de gagner la Champions League. © Maurizio Borsari/AFLO

La finale de l'Europa League a déçu les amateurs de foot. Pas une surprise, évidemment. Quand tu as un José Mourinho qui joue pour un prix très important... il ne joue pas, c'est une vieille habitude. L'Ajax a raté son match, tout était de la faute du coach de Manchester United. À partir du moment où tu postes Marouane Fellaini dans le milieu, à partir du moment où tu lui donnes un rôle-clé, les données de la soirée sont hyper claires.

Man U a cherché à provoquer un maximum de duels dans la partie centrale du jeu et Fellaini a tout pris. Il est l'homme du match. Chapeau à lui. Chapeau aussi à Mourinho, quelque part, puisqu'il a fini la saison avec un trophée et une qualification pour la Ligue des Champions. Mais bon, il n'empêche que tout ça, ce n'est pas du foot. Ne pas chercher à combiner derrière, tout expédier vers l'avant, provoquer des duels qui n'ont rien d'élégant, non je n'adhérerai jamais.

Est-ce que Roberto Martinez pourrait s'inspirer de cela pour les gros matches des Diables Rouges ? En théorie, oui. Mais qu'il ne tombe surtout pas dans le piège de ce pauvre plan B. Il doit évidemment rester sur son plan A en faisant reposer le poids du jeu sur ses artistes, Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Dries Mertens, etc.

En Angleterre, pas de doublé championnat - coupe pour Antonio Conte. Rien à dire, Arsenal était simplement meilleur que Chelsea en finale de la Cup. Côté belge, Eden Hazard n'a pas joué à son niveau et Thibaut Courtois a été victime de sa défense et d'un arbitre distrait. C'était un match qu'il fallait voir. Et encore une journée particulière pour Arsène Wenger. Les supporters d'Arsenal continuent à réclamer son départ, lui il s'accroche à son siège. Le gars empoche la septième Cup de sa carrière, c'est saisissant. Rien que pour ça, il restera éternellement dans le livre d'histoire du foot anglais.

Une dernière finale à venir chez nous... Ostende - Genk pour une place en Europe. Genk a mangé Saint-Trond en finale des PO2, il fallait s'y attendre. C'est la griffe Albert Stuivenberg, encore et encore. Il continue à me séduire. Avec lui, le foot, c'est dominant, offensif, avec un gros pressing vers l'avant de la première à la dernière minute.

Tout le monde n'a pas été capable d'aborder les PO2 de façon totalement professionnelle. Stuivenberg et ses joueurs l'ont fait. Pour Genk, ce serait dommage de finir avec les mains vides alors que son match contre Ostende sera le 65e de la saison. Finir à un niveau pareil après avoir changé de coach en cours de route, et après avoir perdu des joueurs aussi importants que Wilfred Ndidi et Leon Bailey, c'est beau.

Dommage, maintenant, que le match décisif pour l'Europa League se joue sur le terrain d'Ostende. Genk a peut-être profité de l'avantage du terrain en jouant chez lui contre Saint-Trond, c'est maintenant Ostende qui va avoir cet avantage. Pourquoi n'est-il pas possible de trouver des stades neutres pour des rencontres pareilles ?

Et puis il y a la dernière grosse finale de la saison, Real - Juve. Les deux meilleures équipes de l'année, rien à redire là-dessus. Rien que pour Gianluigi Buffon, je voudrais que la Juventus gagne ce clash. Il va avoir 40 ans et la Ligue des Champions s'est toujours refusée à lui. Il a fait deux finales, il les a perdues. Son seul parcours personnel dans cette compétition cette saison fait qu'il mériterait de la lever enfin. Buffon a joué 11 des 12 matches de la Juve. Parfois contre du très lourd comme Séville, Porto, Barcelone, Monaco. Il s'est retourné trois fois. Seulement trois fois.

Nos partenaires