Richard Gasquet enlève le premier titre de l'European Open aux dépens de Diego Schwartzman

23/10/16 à 16:30 - Mise à jour à 16:34

Source: Belga

(Belga) Richard Gasquet est le premier lauréat de l'histoire de l'European Open de tennis. Il a remporté la finale qui l'opposait à la surprise du tournoi l'Argentin Diego Schwartzman, seulement 77e mondial, le tombeur de David Goffin samedi en demi-finale. Le Français, 3e tête de série à la Lotto Arena grâce à son 19e rang à l'ATP, s'est imposé au terme d'une rencontre qui aura surtout valu pour sa première manche: 7-6 (7/4) et 6-1. Le match a duré 1h29.

"Richie" a ainsi enlevé son 14e titre ATP et le 2e cette année après celui de Montpellier qu'il a décroché pour la 3e fois de sa carrière le 7 février dernier. Ce duel inédit entre joueurs aux tempéraments semblables, naturellement accrochés au fond du court et imposants de longs rallyes, a tenu ses promesses dans la première manche. Après un début équilibré (2-2), Gasquet a pris une première option en 'breakant' Schwartzman et en assurant sa mise en jeu juste après 4-2. L'ancien N.7 mondial (en juillet 2007), qui jouait sa 27e finale, semblait contrôler le match prenant davantage d'initiative. A 5-4, servant pour le set, Gasquet fila à 40-0. Le petit Buenos-Airien (1m70) rappela à tous qu'il n'était pas là tout à fait par hasard. Il annula les trois balles de set et sur sa lancée égalisa (5-5). La passe d'armes suivante se situa dans le tie-break. Là encore, le Biterrois mena à la marque 3/1. Et l'Argentin de revenir à 3/3. Schwarzman plia ensuite: 5/3 et finalement 7/4, face au remarquable revers classique (à une main) du Français. Même s'il n'a jamais dépassé le 57e rang à l'ATP (en mai 2015), l'Argentin est un coriace. David Goffin peut en témoigner et lors de son titre conquis à Istanbul le 1er mai dernier, il avait écoeuré le Bulgare Grigor Dimitrov. Celui-ci menait 7-6 (7/5), 5-2 et balle de match, avant de s'incliner 6-7 (5/7), 7-6 (7/4) et ... 6-0! Evidemment, à 30 ans, Gasquet a un savoir-faire et un mental bien différent de celui qui a porté un temps le surnom de "baby Federer". Il le démontra dans la seconde manche. Il ne relâcha pas la pression. Au contraire. Variant son jeu et ses effets, le poulain de Sébastien Grosjean et Sergi Bruguera exploita parfaitement la fatigue du Sud-Américain, bien compréhensible vu la débauche d'énergie dépensée dans la manche initiale qui avait duré 57 minutes et la veille lors des 2h23 jouées contre le N.1 belge en demi-finale. Gasquet réussit le break dans le 4e jeu (3-1) et le confirma immédiatement (4-1). Schwarzman était battu (6-1) au terme de sa seconde finale sur le circuit. Ce succès a rapporté 100.800 euros à Gasquet, 53.085 à Schwartzman. David Goffin est reparti d'Anvers plus riche de 28.775 euros grâce à sa place en demi-finales. Steve Darcis a lui gagné 9650 euros en jouant le 2e tour. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos