Régal de buts et partage 4-4 entre Bruges et le Standard

22/04/18 à 21:43 - Mise à jour à 21:42

Source: Belga

Le Club de Bruges et le Standard ne sont pas parvenus à se départager en se neutralisant 4-4 au cours d'une rencontre spectaculaire et riche en émotions comptant pour la 5e journée des playoffs 1 de Pro League, dimache.

Régal de buts et partage 4-4 entre Bruges et le Standard

. © Belga Image

Ce partage, arraché par le Standard dans les arrêts de jeu, ne pénalise pas forcément Bruges (41 pts) qui compte désormais sept longueurs d'avance sur Anderlecht (34) et neuf sur le Standard, 3e avec 32 points.

Entreprenant et sûr de lui, Bruges a réalisé un très grosse première demi-heure. Auteurs de plusieurs offensives dangereuses en quelques minutes, les Blauw en Zwart étaient immédiatement récompensés à la 8e minute. Après un coup de flipper, Ruud Vormer s'en allait tromper Ochoa d'une frappe dans le petit filet pour son 13e but en Pro League cette saison. Ving-et-une minutes plus tard, le Soulier d'Or était encore à la baguette et servait Wesley au deuxième poteau. Le Brésilien reprenait de la tête et battait pour la deuxième fois un Ochoa très sollicité (29e). En difficulté, le Standard ne laissait pas le temps à Bruges de se relâcher. Soixante secondes après le but du 2-0, Carcela trouvait Edmilson au deuxième poteau pour la réduction du score (30e).

Mais les Liégeois ne profitaient pas de ce moment de flottement. Au contraire, une erreur de Cavanda mettait Diaby dans les conditions de faire 3-1 d'une frappe croisée (34e). Pas de quoi démoraliser le Standard qui regagnera finalement les vestiaires sur le score de 3-2 grâce à une très belle frappe en lucarne d'Edmilson (40e). Plus équilibrée en deuxième période, cette rencontre plaisante a fourni son lot d'émotions et d'occasions de part et d'autre. Le Standard était le premier à récolter les fruits de son travail en égalisant à la 66e grâce à une frappe centrale mais efficace d'Emond. Agressif offensivement, Bruges finissait par reprendre l'avantage à la 82e minute grâce à Diaby qui convertissait un penalty octroyé pour une faute de main d'Emond dans le rectangle.

En fin de rencontre, le Standard jetait toutes ses forces dans la bagarre et trouvait l'égalisation sur la dernière phase arrêtée de la rencontre grâce à une reprise à bout portant de Cop (90e+4).

En savoir plus sur:

Nos partenaires