Rednic : "Si la direction a paniqué, c'est son problème"

21/12/17 à 10:00 - Mise à jour à 19/12/17 à 16:45

Source: Sportmagazine

Menacé, Mircea Rednic ? Il fait quelques mises au point bien senties. Ça pique.

Rednic : "Si la direction a paniqué, c'est son problème"

Mircea Rednic est serein à Mouscron. © BELGAIMAGE

Mircea Rednic à propos...

...de son état d'esprit lors des moins bons résultats de l'Excel :"Paniquer, moi ? (Il rigole un bon coup). J'ai quand même une petite expérience, tu sais... Je voyais bien pourquoi on ne gagnait plus. J'ai toujours eu de six à huit blessés. Pas facile parce que j'ai besoin de tout mon noyau. Je n'ai pas vingt joueurs, hein ! J'en ai douze ou treize sur qui je peux compter. Quinze en étant gentil. J'ai perdu toute ma défense. Puis presque tout mon entrejeu. J'ai chaque fois dû changer, improviser, passer à des systèmes de jeu différents en fonction des joueurs qui étaient disponibles. Si la direction a paniqué ? Ça, c'est leur problème. Mon contrat, il est clair : maintenir Mouscron. On a une belle avance sur Eupen, donc je n'ai jamais eu de raison de paniquer.

...de l'arrivée de nouveaux joueurs en janvier :"C'est indispensable. La direction le sait. Les joueurs qui ne sont pas intégrés, qui ne jouent pas beaucoup, ils doivent partir. On a besoin de gars qui vont mettre de la concurrence. C'est pour ça, par exemple, que le profil d'Olivier Werner m'intéressait. Logan Bailly est mon numéro 1, c'est clair, mais Werner va lui mettre une nouvelle concurrence. Et au final, c'est toujours le meilleur du moment qui jouera."

...de son futur :"Je vais te révéler un scoop ! Depuis le début de la saison, j'ai reçu deux offres de clubs belges qui étaient moins bien classés que Mouscron à ce moment-là. Ils me proposaient trois fois plus d'argent que ce que je gagne ici. Dans les deux cas, j'ai été très clair, directement : -Je ne quitte pas Mouscron. J'ai commencé un travail ici il y a juste un an, j'ai sauvé l'équipe, je veux continuer le boulot."

Par Pierre Danvoye

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Mircea Rednic dans votre Sport/Foot Magazine

En savoir plus sur:

Nos partenaires