Quatre Jours de Dunkerque - Nacer Bouhanni a conjuré le sort aux Quatre Jours de Dunkerque

10/05/18 à 18:33 - Mise à jour à 18:35

Source: Belga

(Belga) Très attendu aux Quatre Jours de Dunkerque, après un début de saison compliqué, Nacer Bouhanni (Cofidis) a enfin conjuré le sort en s'imposant jeudi à Ecques au terme de la 3e étape.

Le sprinteur français Nacer Bouhanni a enfin pu lever les bras, pour la première fois de la saison 2018, en réglant le sprint massif de la 3e étape disputée entre Fort-Mahon-Plage et Ecques. Après l'Allemand André Greipel mercredi à Soisson, les Quatre Jours de Dunkerque ont permis un deuxième retour d'un sprinteur à l'avant-plan, alors que les formations pensent déjà à leurs sélections en vue du Tour de France. La troisième étape a été disputée dans des conditions météo totalement différentes que lors des deux premières journées, le soleil ayant laissé sa place au vent côtier. Quatre coureurs ont animé la majeure partie de l'étape, les Français Jérémy Leveau (Delko Marseille-Provence-KTM), Samuel Leroux (Roubaix-Lille Métropole), le Néerlandais Jan-Willem van Schip (Roompot-Nederlandse Loterij) et l'Irlandais Conor Dunne (Aqua Blue Sport) déjà échappé dans la 2e étape de mercredi et qui a ainsi renforcé son maillot de leader du classement des monts. Les quatre fuyards ont tenu tête au peloton jusqu'à 2 kilomètres du but. Le sprint de Bouhanni, parfaitement piloté par son co-équipier Geoffrey Soupe, a été parfait. "Je suis très très heureux d'enfin pouvoir lever les bras", a indiqué le sprinteur. "J'ai été emmené à merveille par Geoffrey Soupe. Cette victoire est le résultat du travail et de la confiance de mes équipiers qui ont cru en moi, malgré mon début de saison très compliqué, avec des problèmes physiques et des soucis au sein de mon équipe. Je remercie tout le monde pour m'avoir supporté. Cela fait chaud au c?ur. Je pense que je suis enfin reparti pour une belle suite de saison." Bouhanni a devancé à Ecques le Belge Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert), déjà 2e mercredi à Soissons et qui s'est emparé du maillot rose de leader de l'épreuve, ex aequo avec le Français Bryan Coquard, et le Néerlandais Wouter Wippert (Roompot-Nederlandse Loterij), quatrième au terme des deux premières étapes. (Belga)

Nos partenaires