Protection des arbitres : un code de conduite à l'étude

08/03/16 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Belga

L'Union belge (URBSFA) et la Pro League de football travaillent à l'établissement d'un code de conduite qui permettrait de punir les joueurs, entraîneurs et dirigeants quand leurs critiques des arbitres sont excessives.

Protection des arbitres : un code de conduite à l'étude

BELGA PHOTO JOHN THYS © BELGA

"Nous n'avons absolument pas de problème avec la critique des arbitres, mais nous aimerions éviter les insinuations comme le week-end dernier", a réagi Paul Allaerts, responsable du Bureau Arbitrage, mardi.

Les entraîneurs Francky Dury (Zulte Waregem) et Felice Mazzu (Charleroi) ont mis en cause l'intégrité du corps arbitral après les rencontres de la 29e journée. "Nous voulons éviter de tels commentaires émotionnels. Ces insinuations sont préjudiciables pour le football belge. Ce n'est pas la première fois que des parties prenantes franchissent la limite dans leurs critiques des arbitres." Allaerts a soulevé le problème au nom de l'URBSFA auprès de la Pro League, qui gère les clubs de D1. "Nous allons nous asseoir avec la Pro League afin de voir si nous ne pouvons pas, comme la Premier League anglaise, établir un code de conduite. L'objectif est que les commentaires pendant ou après le match soient corrects. Nous n'avons aucun problème avec la critique d'un arbitre en cas de penalty, mais on ne peut pas tolérer les insinuations", a expliqué Allaerts, qui veut provisoirement éviter les sanctions financières. "Dans un premier temps, nous devons avoir un accord clair: tolérons-nous ou non certaines déclarations ? Ensuite, nous pouvons y lier une sanction. Nous devons veiller, si on va trop loin, qu'il va se passer quelque chose de significatif." Allaerts espère que le code de conduite sera prêt pour le début de la saison 2016-2017.

Nos partenaires