Professionnalisation de l'arbitrage et assistance vidéo sont en marche

20/01/17 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Source: Belga

L'Union Royale belge de football (URBSFA) a établi un plan en cinq points pour élever le niveau de l'arbitrage belge.

Professionnalisation de l'arbitrage et assistance vidéo sont en marche

© Getty Images/iStockphoto

Le point principal est la (semi)professionnalisation des arbitres qui sera partiellement mise en route dès la saison prochaine. Un autre point concerne l'assistance vidéo et la technologie sur la ligne de but, en concertation avec la Pro League. C'est ce qu'ont annoncé le CEO de cette dernière Pierre François, le (nouveau) CEO de l'Union Belge Koen De Brabander et le patron des arbitres Johan Verbist jeudi au cours d'une conférence de presse dans le bâtiment fédéral.

En ce qui concerne la (semi)professionnalisation des arbitres, un accord de principe avait déjà été conclu entre l'URBSFA et la Pro League à la mi-décembre. "On travaille à son exécution", a expliqué Koen De Brabander. "On se concerte à ce sujet entre le bureau stratégique, la Pro League et les arbitres. L'objectif est de présenter le projet aux arbitres lors de leur stage de printemps à la mi-mars, afin de pouvoir l'appliquer dès la saison prochaine. Il y aurait dans un premier temps six à huit arbitres professionnels à mi-temps. Pour certains le choix entre siffler et leurs activités professionnelles sera sûrement difficile à effectuer. Je pense à un Bart Vertenten par exemple, qui est médecin. Ce sera à eux de décider", poursuit De Brabander.

La Pro League soutient le projet et veut établir le budget qui permettra de le mettre en oeuvre. "On est maintenant arrivé au moment où il faut accélérer les choses", selon Pierre François. "Mais des arbitres semi-professionnels, cela coûte cher, et une partie de cet important effort financier doit être supporté par la Pro League."

Le plan en cinq points a été décidé suite à une discussion relative aux erreurs d'arbitrage déplorées lors des matches aller de la saison régulière. Le Comité Exécutif avait décidé fin décembre de créér un comité stratégique chargé de l'organisation et la direction de l'arbitrage. Le président de l'Union belge François De Keersmaecker et Gérard Linard y représentaient le Comité exécutif aux côtés des représentants des ailes David Delferière (ACFF) et Benny Mazur (Voetbal Vlaanderen), de Koen De Brabander, Pierre François et Johan Verbist, désormais engagé à temps plein.

Un rôle important est également confié à Frank De Bleeckere, qui avait dans un premier temps été prié de quitter la maison de verre en juillet 2015. Mais il a été rappelé à la fin de la saison dernière pour reprendre sa fonction de coach des arbitres belges. Il sera désormais en plus membre d'un panel d'experts pour la formation et l'accompagnement de jeunes arbitres, et son avis sera également sollicité en tant qu'expert dans la mise en oeuvre de la (semi)professionnalisation des arbitres. Les prestations des arbitres seront évaluées par une commission technique comprenant Michel Piraux, Marcel Van Elshocht et Roland Van Nylen.

A long terme l'objectif-2020 de ce plan est de retrouver davantage d'arbitres au plus haut niveau sur les listes UEFA et FIFA, mais aussi d'élever le niveau de l'arbitrage dans les séries inférieures, en concertation avec les deux ailes...

Nos partenaires