Primus Classic Impanis-Van Petegem - Jean-Pierre Drucker content d'avoir pu jouer sa carte personnelle

16/09/17 à 19:06 - Mise à jour à 19:08

Source: Belga

(Belga) Jean-Pierre Drucker a été le seul à pouvoir tenir le rythme de Matteo Trentin lorsque celui-ci a accéléré à sept kilomètres de l'arrivée de la Primus Classic Impanis-Van Petegem. Le coureur de BMC n'a lâché prise qu'à deux kilomètres du terme lors du passage sur un pont mais a tout de même assuré la deuxième place derrière l'Italien.

"Quand j'étais aux avant-postes, j'avais peur que Trentin parte dans mon dos. Mais il s'en est allé une fois que nous étions sur le pont. Je ne pouvais pas aller plus vite pour le suivre", a déclaré réagi Drucker juste après l'arrivée. "Tout le monde sait qu'on ne peut pas lui laisser dix mètres mais je n'ai pas pu faire autrement que de le laisser partir. J'étais cuit. Il avait encore beaucoup de puissance quand il est parti. Il était très fort. Je désirais arriver au sprint avec lui mais je n'aurais probablement pas gagné. Je suis surtout content d'avoir pu jouer ma carte personnelle après une saison où j'ai beaucoup couru pour les autres." André Greipel, troisième et vainqueur du sprint du peloton, avait lui aussi le sourire. Malgré quelques regrets 'le Gorille' Allemand était satisfait des sensations qu'il a eues. "J'ai obtenu une place d'honneur", a souri le coureur de Lotto Soudal. "Il ne faut pas sous-estimer cette course, il y a eu une grosse bataille aujourd'hui. Quick-Step Floors a pris les choses en main à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée et j'ai eu un peu de mal sur les côtes affrontées. La bonne échappée est partie à ce moment là et nous aurions peut-être dû réagir immédiatement. Mais bon c'est facile de dire ça a posteriori. J'ai eu de bonnes sensations aujourd'hui mais il me manque encore ce brin de chance pour gagner. J'espère que je pourrai lever les bras encore une fois d'ici la fin de la saison." (Belga)

Nos partenaires