Marc Degryse
Opinion

08/02/16 à 14:08 - Mise à jour à 14:07

Preud'homme a trouvé la solution pour contrer Gand

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, Bruges devient le favori pour la finale de la Coupe et il va batailler jusqu'au bout avec La Gantoise pour le titre.

Preud'homme a trouvé la solution pour contrer Gand

Michel Preud'homme a savouré la victoire face à La Gantoise. © BELGA

Michel Preud'homme a dû chercher pendant des matches et des matches... maintenant il a la solution pour empêcher Gand de jouer au foot. Il l'a appliquée deux fois en quelques jours, ça a marché les deux fois, encore mieux la deuxième que la première ! Ce qui frappe d'abord, c'est le football total que Bruges a pratiqué dans deux matches entiers. Les efforts produits en semaine dans le match de Coupe ne se sont pas ressentis dimanche en championnat. Ça veut dire que les gars de Preud'homme sont parfaitement au point sur le plan physique.

Ça veut dire, aussi, que la gestion des organismes a été bonne. Il n'y a plus le risque de voir des Brugeois carbonisés pendant les play-offs comme l'année dernière. Ils n'ont plus la Coupe d'Europe pour les fatiguer. Et au niveau des qualités pures, je trouve que Preud'homme n'en a jamais eu autant depuis qu'il est à Bruges.

Et puis, il y a donc les trouvailles précises du coach pour contrer le système de Hein Vanhaezebrouck. Des trouvailles qui se situent sur plusieurs zones du terrain. L'axe défensif Stefano Denswil / Björn Engels a su faire taire Laurent Depoitre, parfaitement invisible dimanche. Le rôle de Timmy Simons a aussi évolué par rapport aux matches précédents contre Gand.

Il avait systématiquement tendance à se replier, à venir souvent entre les défenseurs centraux. Ainsi, il contribuait à abandonner l'entrejeu à Gand. Ce week-end, il est resté dans sa zone et ça a changé beaucoup de choses. Une autre clé est le rôle d'Abdoulay Diaby, José Izquierdo et Lior Refaelov. Ils ont fait un boulot défensif énorme, ils ont empêché Gand de construire depuis l'arrière comme ça se voit dans tous les autres matches.

Il faut aussi parler du départ de Victor Vazquez. Certains l'ont vu comme un petit drame mais on se rend déjà compte que ce n'était pas une mauvaise affaire. Il n'a jamais été possible de faire bien cohabiter Vazquez et Hans Vanaken, qui était systématiquement dans l'ombre. C'est toujours difficile de faire fonctionner deux régisseurs ensemble, Preud'homme peut le confirmer.

Partager

"Preud'homme n'a jamais eu autant de qualités depuis qu'il est à Bruges. Et le départ de Vazquez n'est pas une mauvaise chose."

Depuis que Vazquez n'est plus là, on voit un Vanaken qui prend de l'ampleur. Ce n'est pas encore le meilleur Vanaken mais il s'en rapproche. L'étape suivante, pour lui, consistera à devenir plus décisif, à alimenter ses compteurs assists et buts.

Ce Bruges devient le favori logique pour la finale de la Coupe. Et il peut à coup sûr se battre avec Gand pour le titre. On a vu dimanche, dans l'équipe brugeoise, l'avantage mental procuré par la victoire en semaine. Aujourd'hui, c'est un ensemble en pleine confiance, conscient que Gand n'est plus un bloc impossible à balayer.

Pour Gand, le timing de ce creux de forme n'est pas mauvais. Oui, il y a bientôt les matches de Ligue des Champions mais la crise à Wolfsburg est bien plus nette que la crise gantoise, c'est rassurant. Les deux défaites contre Bruges pourraient aussi faire du bien dans les têtes. Janvier a été le mois des sacres à la soirée du Soulier d'Or, aussi un mois où on n'a pas arrêté de dire que cette équipe était formidable.

Il n'y avait que des superlatifs, on avait l'impression qu'elle n'avait plus de limites et ça a peut-être commencé à faire planer certains joueurs. Les deux claques reçues de Bruges viennent peut-être au meilleur moment. Connaître un passage à vide pendant les play-offs peut être fatal. Le vivre à cette période de la saison n'a rien de dramatique. Je m'attends à voir des joueurs qui se reprendront très vite en mains et je prévois plus que jamais un duel Gand / Bruges pour le titre.

Nos partenaires