Présentation Wanty-Groupe Gobert - Timothy Dupont veut vite oublier 2017

11/01/18 à 21:37 - Mise à jour à 21:38

Source: Belga

(Belga) Timothy Dupont, 30 ans, a échangé le maillot de Verandas Willems-Crelan pour celui de Wanty-Groupe Gobert. Le roi belge des victoires en 2016 n'a pas réalisé une très bonne campagne la saison passée, et veut désormais se tourner vers l'avenir. "La misère de l'année dernière est derrière moi. J'ai maintenant une nouvelle équipe et je veux montrer que je n'ai pas perdu mon sprint", a déclaré le coureur jeudi à Benidorm.

En 2016, Dupont avait remporté dix-sept victoires, quinze dans des épreuves UCI et deux dans de petites courses. L'année dernière, il n'a décroché que deux succès, au GP Jef Scherens et à Desselgem. "Tout le monde connaît l'histoire de mon équipe précédente. Vous avez tous lu ça dans les journaux. Je ne vais pas en dire trop. Je suis content d'avoir pu courir un peu plus libéré pendant la seconde moitié de saison. J'ai obtenu deux victoires et de belles places d'honneur. Je reçois une nouvelle chance et je veux me mettre en évidence", a précisé Dupont. "Je veux prouver en premier lieu que 2016 n'était pas un coup de chance. Lorsqu'on a vécu une saison comme l'année dernière, on commence à douter de soi et ce n'est pas agréable. L'automne m'a redonné confiance et je veux bâtir sur ce sentiment. J'ai eu un hiver sans pépin et je me sens plutôt bien. J'ai aussi disputé quelques courses sur le sable et c'est un bon indicateur de valeur en soi. Fin janvier, je participerai au championnat de Belgique des courses de plage. Puis, je débuterai la saison, par l'Etoile de Bessèges, la Classica Almeria et le Tour de l'Algarve", des apéritifs avant son premier objectif, Kuurne-Bruxelles-Kuurne. "Je ne disputerai pas le Circuit Het Nieuwsblad. Je prendrai le départ à Kuurne et aussi de quelques autres épreuves printanières telles que Gand-Wevelgem et A Travers les Flandres, avec l'ambition de terminer dans le top 10. Tout dépend bien sûr du déroulement de la course. Si elle durcie dès le départ, ce sera difficile, mais dans certaines épreuves, j'aurai une chance d'obtenir un bon résultat. Ces classiques du printemps sont mon premier objectif. Le deuxième c'est le Tour. " En 2016, presque toute l'équipe a roulé à son service et l'a lancé vers le sprint. Est-ce que ce sera le cas? "Ils n'ont peut-être pas l'habitude d'installer un train, mais je pense que je vais avoir quelques gars à mon service comme Pieter Vanspeybrouck, mais aussi Yoann Offredo et Guillaume Van Keirsbulck, qui ont déjà cette expérience du train. J'espère faire un top 10 dans un sprint au Tour. Cela devrait être possible. J'ai déjà battu Fernando Gaviria dans le sprint (à la Koolskamp Koers, ndlr). Mais je sais bien sûr aussi que, dans le Tour, nous aurons beaucoup de choses à faire. Je veux essayer d'y arriver en pleine forme au début, et parvenir à bien me placer dans un sprint. Ce sera un dur combat, mais je vais le livrer, et j'ai vraiment hâte d'y être. " (Belga)

Nos partenaires