Pourquoi Wilmots pourrait choisir les Diables plutôt que Schalke 04?

09/06/15 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Sportmagazine

Marc Wilmots restera-t-il avec ses Diables Rouges ? Ou bien entendra-t-il le chant des sirènes de Schalke 04 et s'en ira fouler d'autres pelouses vertes ? Pour l'instant, lui seul connaît la réponse, mais la planète foot s'enflamme en supputations.

Pourquoi Wilmots pourrait choisir les Diables plutôt que Schalke 04?

© BELGA

Tous les supporters des Diables Rouges se sont quelque peu étonnés de l' "incertitude" de Marc Wilmots quant à un éventuel départ (ou un éventuel refus de partir) de son poste d'entraîneur de l'équipe nationale. Avec Wilmots, qui est en général direct et brut de décoffrage, ils s'attendaient à une déclaration claire et précise. Or là, ils doivent se contenter d'une réponse de Normand: "peut-être bien que oui, peut-être bien que non".

Pourquoi pourrait-il partir ?

Schalke 04 est un club qui tient une grande place dans le coeur de Marc Wilmots. Il y a joué plusieurs années certes, mais surtout il a remporté avec ce club la Coupe de l'UEFA en 1997 et la Coupe d'Allemagne en 2002.

Il y a aussi l'attrait de relever un nouveau défi pour Wilmots et la détermination du club à l'avoir comme entraîneur, quitte à payer pour cela. Car bien sûr Marc Wilmots est sous contrat en tant que coach des Diables Rouges, mais selon la rumeur, Schalke ne verrait aucun problème à faire rompre ce contrat, quitte à payer les 2 millions d'euros d'indemnités.

Pourquoi pourrait-il rester ?

Mais si les Diables reviennent de loin, c'est en grande partie grâce à Wilmots. En leur insufflant un souffle de cohésion et d'esprit de famille, 'Willy' est parvenu à faire décoller l'équipe nationale vers des sommets (et on en espère toujours davantage). Il n'est pas certain que le coach apprécie beaucoup qu'un nouveau venu récolte les lauriers de la victoire, de "sa" victoire.

Georges Leekens, l'ancien entraîneur des Diables, le lui déconseille d'ailleurs fortement, peut-on lire sur le site de rtl.be. Pour rappel, Leekens avait répondu à l'appel de son club fétiche, le FC Bruges, en abandonnant son poste de sélectionneur national. Quelques mois plus tard, le Club le remerciait...

"Je parle d'expérience, hein ! Schalke signifie pour Marc ce que le Club signifiait pour moi", confie-t-il à rtl.be. "Pour aucun autre club, je n'aurais laissé tomber l'équipe nationale. J'ai refusé des propositions de la Russie et du Qatar, mais quand les Blauw en Zwart m'ont appelé, je n'ai pas su dire non, pour des raisons sentimentales. C'est pour ça que je peux dire aujourd'hui, que de retourner auprès d'un vieil amour, ce n'est pas une bonne idée."

Alors, partira ? Partira pas ? La réponse sera peut-être déjà connue vendredi, après la rencontre Belgique - Pays de Galle, un match qualificatif pour l'Euro 2016.

En savoir plus sur:

Nos partenaires