Pourquoi Trebel n'est pas un milieu défensif

06/12/17 à 14:00 - Mise à jour à 05/12/17 à 14:23
Du Sport/Footmagazine du 06/12/17

Le Français manque de cette mentalité de contrôleur du jeu que possèdent les ténors du poste. Il ressemble plutôt à une version Pro League de Radja Nainggolan.

Des tacles, des longs ballons, des sprints et des frappes à distance. Adrien Trebel étale chaque semaine la panoplie des actions préférées du supporter. Le Français vient d'ailleurs d'être élu joueur du mois de novembre par le public mauve, charmé par ce style qui fait de lui l'un des footballeurs les plus télégéniques de Pro League. Ses courses défensives, souvent conclues par un tacle spectaculaire, sont l'incarnation de la fameuse grinta que toutes les tribunes du pays aiment admirer. Tant pis si elles sont parfois chaotiques et irréfléchies, un bémol qui ne pardonne pas au plus haut niveau : en Ligue des Champions, Trebel est dribblé 2,6 fois par match, ce qui le classe parmi ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires