Pourquoi le dossier de l'Euro-Stadium a traîné

26/06/15 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Sportmagazine

Philippe Collin, le président de la Commission technique de l'Union belge s'explique.

Pourquoi le dossier de l'Euro-Stadium a traîné

Le futur Euro-Stadium. © Jaspers-Eyers Studio

On a eu l'impression qu'Anderlecht était prêt à se retirer du projet de l'Euro-Stadium...

Ce n'était qu'une impression.

Pourquoi ce dossier a-t-il trainé ?

C'est un dossier compliqué. Ce stade contient 280.000 m2 et on devait définir le contenu de toutes les pièces car je devais savoir exactement ce que je loue. Par exemple, on peut avoir 6.000 repas lors de nos matches mais on devait déjà définir où placer les tables, les restaurants, etc. Or, tout cela est nouveau pour nous et comme on ne voulait pas avoir de mauvaises surprises financières, il fallait prendre le temps de tout étudier.

Pourquoi ne pas avoir dévoilé le montant de la location ?

C'est une décision du conseil d'administration. Et puis, il n'est pas encore tout à fait défini.

Que comprend ce montant ?

On a 40 dates d'utilisation par an. Normalement, on devrait l'utiliser entre 26 et 29 fois en fonction de notre saison. Sont comprises dans ce montant toute une série de pièces annuelles, comme le fan shop, des bureaux ou la loge présidentielle et en option, il y aussi un musée.

Par Stéphane Vande Velde

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Philippe Collin dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires