Pourquoi Edmilson a signé au standard

16/03/16 à 09:30 - Mise à jour à 15/03/16 à 14:44

Source: Sportmagazine

Il y va d'une histoire de gros sous, liée à Roland Duchâtelet.

Pourquoi Edmilson a signé au standard

Edmilson Junior avec les couleurs du Standard. © BELGA

A la mi-décembre, Ivan De Witte et Michel Louwagie assistaient à la victoire de Gand (0-2) à Saint-Trond. A table avec leurs collègues Bart Lammens et Philippe Bormans, ils ont discuté d'Edmilson, dont ils allaient ensuite négocier le transfert. Les deux clubs se sont mis d'accord sur un montant de 1,5 million d'euros. Mais un homme n'a pas apprécié la teneur de cette conversation. De Witte a reçu un coup de fil de Roland Duchâtelet : l'attaquant coûtait 2,5 millions, pas moins.

Quand l'entrepreneur a vendu le STVV à Lammens, il a laissé tomber une dette de sept millions en échange de 10% des droits TV et du transfert d'une série de joueurs, et ce, pendant sept ans. On arrive à la fin de la cinquième année et le STVV n'est donc toujours pas maître de son destin. Cela peut expliquer pourquoi Duchâtelet est intervenu dans un transfert qui ne le concernait pas, à première vue. " Gand n'avait pas le droit de négocier avec le joueur sans l'accord de Saint-Trond. " " Je m'en suis ému auprès d'Ivan De Witte " observe Duchâtelet.

Avant même la date-butoir fixée pour Gand, Edmilson était à Liège. Ce n'est pas étonnant. Si on en croit les bruits de couloir, Bruno Venanzi doit encore quatre paiements annuels d'environ deux millions à Duchâtelet. Ça expliquerait pourquoi Edmilson et Jean-Luc Dompé, pour lequel Gand n'a jamais vraiment négocié, ont rejoint le Standard en janvier : les Rouches pourront rembourser Duchâtelet grâce à la plus-value réalisée sur leur revente. Duchâtelet ne nie ni ne confirme : " Nous avons suffisamment communiqué à ce sujet " dit-il.

Saint-Trond pense que si Bob Claes, le bras droit limbourgeois de Duchâtelet à Sclessin, y est resté après la reprise, c'est pour veiller précisément au respect des engagements pris. Par ailleurs, Edmilson a coûté 1,2 million au Standard, une somme que le STVV recevra cet été.

Par Jan Hauspie

Nos partenaires