Peter Callant nouvel homme fort d'un KV Ostende avec "encore beaucoup de potentiel"

08/02/18 à 17:54 - Mise à jour à 17:56

Source: Belga

(Belga) À peine intronisé, Peter Callant a déjà les idées claires quant aux prochains objectifs du KV Ostende. "Notre but est de disputer les playoffs 1 deux ou trois fois lors des quatre prochaines années", a lancé le nouveau propriétaire et président des Côtiers jeudi lors de la conférence de presse de présentation à la Versluys Arena.

Le 24 février prochain, Callant reprendra les fonctions du futur président du Sporting d'Anderlecht Marc Coucke. "Je suis fier et orgueilleux de devenir le nouveau président et je remercie Marc pour cela", a déclaré le fondateur et manager de Callant Assurances. "Le temps est venu de faire progresser le club. Je suis un enfant de la mer, né à Heist. Pourquoi j'ai voulu acheter le KV Ostende? C'est tout d'abord une question d'émotions. J'ai un nombre infini de points d'ancrage dans cette ville. Et puis, le KVO est une équipe qui s'est stabilisée en première division depuis 2013-2014. Il y a un budget d'environ 18 millions d'euros mais ce n'est pas assez. Nous voulons grandir et augmenter le budget de minimum 5%. Il y a encore beaucoup de potentiel. Nous voulons attirer encore plus d'habitants de cette zone côtière", a exposé Callant. "Nous avons un noyau de joueurs qui appartiennent tous entièrement au KVO. Je ne m'attends pas à investir de l'argent. Nous n'allons pas revoir nos ambitions maintenant. Notre but est de disputer les playoffs 1 deux ou trois fois lors des quatre prochaines années. Et nous voulons continuer à recruter de jeunes talents." "Je suis content de devenir le nouvel homme fort du KVO. Ostende est un club unique. Nous voulons rester un club important à l'avenir. La continuité est essentielle et nous voulons de la stabilité et de la tranquillité pour nos actionnaires. Aujourd'hui, nous avons plus de 7.800 fans dans le stade et la plus grande business community du pays", a poursuivi Callant qui sponsorise le club depuis plus de dix ans et qui a fait partie du conseil d'administration du KVO de 1994 à 1999. "J'ai un autre style que Marc Coucke", a prévenu l'assureur de 51 ans. "Ce n'est pas dans mon ADN de danser comme le faisait Marc. Je vais laisser la partie divertissement à Patrick Orlans." Celui-ci, directeur général du club, est revenu sur les derniers mois animés. "Le 20 décembre nous avons appris que Coucke reprendrait Anderlecht et le jour suivant nous pensions déjà au KVO 3.0. Je parle au nom du personnel quand je dis que nous sommes très heureux de notre nouveau président. Nous le connaissons et on ressent une transition naturelle. Nous avions établi un plan sur dix ans mais après cinq ans nos objectifs ont été atteints. Nous devons désormais essayer de répéter ces cinq années. Les joueurs y voient aussi plus clair et je suis convaincu que nous pouvons améliorer la 14e place actuelle." (Belga)

Nos partenaires