Pas de sanction pour Mehdi Carcela qui pourra jouer dimanche

05/05/15 à 20:27 - Mise à jour à 20:27

Source: Belga

Mehdi Carcela n'a pas été sanctionné par la Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) mardi après-midi.

Pas de sanction pour Mehdi Carcela qui pourra jouer dimanche

Mehdi Carcela, en grande forme dimanche dernier face à Anderlecht. © BELGA

Sur bases d'images télévisées, la Commission de review avait renvoyé le milieu de terrain du Standard devant la commission des litiges pour une faute commise à Courtrai (3-1) le 28 avril dernier lors de la 5e journée du Play-off I. la Commission des litiges a suivi le Parquet fédéral qui n'avait demandé aucune sanction envers le joueur car l'arbitre de la rencontre n'a pas commis d'erreur manifeste.

Medhi Carcela avait adressé un coup de coude au Courtraisien Zarko Tomasevic. Le parquet de l'Union belge a cependant estimé qu'il n'y avait pas lieu de requérir une sanction contre le joueur pour cette phase jugée insuffisamment explicite pour justifier une suspension.

Elle a donc laissé la Commission des litiges trancher sans rien lui suggérer. La Commission des litiges a ensuite également jugé que l'arbitre Erik Lambrechts n'a pas commis d'erreur manifeste en ne sanctionnant pas le joueur d'un carton rouge.

Le Standard pourra donc compter sur son ailier dimanche à Sclessin contre Courtrai.

"Merci pour l'aller-retour Liège-Bruxelles. J'ai loupé ma sieste grâce à vous", a ironisé Carcela sur twitter.

Proto et Ruyssen aussi acquittés

Tout comme Silvio Proto, Gilles Ruyssen, le défenseur de 20 ans de Westerlo, a été blanchi par la commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) mardi après-midi.

Sur base d'images télévisées, Ruyssen a été poursuivi à l'initiative de la Commission de Review de l'Union belge pour une faute commise sur Knowledge Musona lors de la défaite de Westerlo face à Ostende (1-2) le 25 avril dernier au Kuipje. Le parquet de l'Union belge avait initialement requis un match effectif de suspension ainsi qu'une amende de 400 euros. Le joueur était assité par Wim Van Hove, un dirigeant de Westerlo.

La Commission des litiges qui n'a pas sanctionné le joueur mardi en a donc décidé autrement. Elle a en effet jugé que l'arbitre de la rencontre, Lauwrence Visser, n'avait pas commis d'erreur manifeste. "Même si les images montrent que l'arbitre aurait pu sanctionner le joueur plus sévèrement, on ne peut pour autant estimer qu'il s'est manifestement trompé en lui adressant un carton jaune. C'est la raison pour laquelle Gilles Ruyssen n'est pas sanctionné".

Westerlo pourra donc compter sur son joueur pour la rencontre à Mouscron-Péruwelz ce samedi 9 mai. Une rencontre sans importance pour les Campinois qui sont derniers du play-off IIB avec quatre points en cinq rencontres et donc hors course pour accrocher la première place du groupe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires