Paris-Roubaix - "Les Quick-Step devront se débarrasser de moi"

07/04/18 à 20:22 - Mise à jour à 20:24

Source: Belga

(Belga) Greg Van Avermaet s'est montré optimiste samedi lors de la présentation de son équipe BMC à Compiègne, à la veille de Paris-Roubaix. "Je suis heureux que le soleil brille à nouveau", a-t-il dit. "C'est certainement à mon avantage."

Greg Van Avermaet est le dernier vainqueur sur le vélodrome de Roubaix. Il conserve de très bons souvenirs de l'année dernière. "Cette victoire est venue un peu à l'improviste", s'est-il souvenu. "Parce que j'ai toujours pensé, et je pense toujours, que Roubaix me convenait moins que les autres classiques. Quand j'ai gagné l'année dernière, c'était vraiment énorme. Enfin, j'avais aussi gagné un monument, ma famille était présente au vélodrome, c'était une très belle journée." Van Avermaet n'a remporté qu'une étape du Tour d'Oman cette saison et, contrairement à l'année dernière, il n'a pas déjà trois courses majeures à son palmarès (en 2017, il avait remporté le circuit Het Nieuwsblad, le GP E3 Harelbeke et Gand-Wevelgem). "Ce n'est pas qu'il faille gagner dimanche", dit-il. "Je dispute l'Amstel Gold Race. Bien que j'avoue: je veux me sentir bien et je veux faire mes preuves et remporter la victoire." Il faisait chaud à Compiègne, 21 degrés, et les prévisions météo sont aussi optimiste pour dimanche. Peut-être une petite brume juste avant ou pendant la phase initiale, mais encore chaud. "Je suis vraiment heureux de revoir le soleil. Ces dernières semaines, les conditions météorologiques n'ont pas été à mon avantage. C'était vraiment difficile de courir et c'est pourquoi j'ai peut-être manqué de punch que j'avais les autres années. Un tel temps me donne simplement une meilleure sensation dans les jambes et cela m'aidera à être un peu plus frais dans la finale." Van Avermaet a également vu la domination des Quick-Step Floors ces dernières semaines: "Ils ont une année exceptionnelle et ont certainement la clé entre leurs mains dimanche, mais nous ne pouvons pas nous avouer battus d'avance. Je vais essayer de les suivre, alors ils devront se débarrasser de moi, parce que dans un sprint je suis quand même un peu plus rapide qu'eux." (Belga)

Nos partenaires