Paris-Nice: pour Tim Wellens, 4e au général, tout reste possible

10/03/18 à 17:58 - Mise à jour à 18:00

Source: Belga

(Belga) Tim Wellens (Lotto Soudal) connait un début de saison abouti. Vainqueur du classement général du Tour d'Andalousie à la mi-février, il collectionne les places d'honneur sur Paris-Nice (WorldTour). Cinquième samedi au terme de l'étape reine, il pointe à la 4e place du général. "C'est encore faisable", a-t-il prévenu à la veille de l'ultime étape de la course au soleil.

Il y a deux ans, le Belge s'était d'ailleurs imposé dans cette ultime boucle autour de Nice. "Je connais bien le parcours, j'ai gagné là il y a deux ans et cela reste un grand souvenir. Mais il me faudra de très bonnes jambes pour y arriver", a dit Wellens après l'arrivée, qui est aussi revenu sur le déroulement de la course. "C'était une journée très froide et tout le monde a souffert. Sur une longue descente, le peloton s'est scindé et je me suis retrouvé dans un deuxième groupe. Je me suis donné à fond pour revenir, ce qui a été fait au sommet de la dernière côte avant le final. Quand Yates et Izagirre ont attaqué, j'étais presque mort. Je me suis donné à 110 %, j'ai fait ce que j'ai pu." Avec Dylan Teuns (BMC), 5e au général, un autre Belge est aux avant-postes sur ce Paris-Nice. "Je suis plutôt à l'aise sur des montées courtes et raides mais quand cela redevient plat dans le final, ce n'est pas à mon avantage. Une longue montée comme aujourd'hui, avec des forts pourcentages, cela peut me convenir. Mes jambes étaient plutôt bonnes aujourd'hui (samedi, ndlr). En fin de compte, j'aurais peut-être dû suivre Yates (vainqueur du jour, ndlr) car c'était le bon moment", a ajouté le Belge, qui pointe à 27 secondes de la tête. "L'étape de dimanche me convient. Elle est courte mais difficile avec de nombreuses montées et descentes. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre." Dimanche, la 8e et dernière étape de cette 76e édition de la course à étapes française verra le peloton effectuer une boucle de 110 km autour de Nice. Six difficultés seront au programme d'un parcours qui pourrait convenir aux baroudeurs. (Belga)

Nos partenaires