Pairoj Piempongsant veut amener des sponsors asiatiques à l'Excel Mouscron

08/05/18 à 15:53 - Mise à jour à 15:54

Source: Belga

(Belga) Nouvel actionnaire majoritaire du Royal Excel Mouscron, Pairoj Peimpongsant a été présenté mardi à la presse. L'homme d'affaires thaïlandais a fait part de ses ambitions. Il veut amener des joueurs de qualité à Mouscron et faire augmenter le niveau du football belge d'une manière générale. Il souhaite également mettre à profit de l'Excel Mouscron ses connexions avec le marché asiatique.

Actionnaire majoritaire de l'Excel Mouscron à hauteur avec 90% des parts, Pairoj Peimpongsant, 62 ans, a fait le tour des installations du club hennuyer pour la première fois ce mardi. Après avoir échangé durant toute la matinée avec le directeur général Paul Allaerts et le président Patrick Declerck, il s'est présenté devant la presse. "Si j'ai décidé de reprendre le club de Mouscron, c'est parce que la Belgique est devenue une nation du top au ranking FIFA", explique l'intéressé. "Il y a un potentiel très intéressant de joueurs. Je souhaite faire augmenter la qualité de la compétition belge, afin de pouvoir conserver les meilleurs éléments. Les sponsors asiatiques sont désormais présents dans le football mondial. Je veux faire profiter Mouscron de mes connections avec l'Asie. Cela doit permettre d'augmenter notre budget. Si la qualité de la compétition belge augmente, alors les droits télévisés seront également plus élevés." L'homme compte augmenter le budget de l'Excel, estimé à huit millions d'euros cette saison. "Mais avant cela, je veux pouvoir analyser ce qu'il est possible de faire. J'ai beaucoup d'expérience. J'ai été impliqué dans les rachats de Manchester City, de Leicester et de Reading. Je veux pouvoir apporter une plus-value à l'Excel Mouscron dans l'avenir, comme j'ai notamment pu le faire à Manchester City et à Leicester." Le Thaïlandais a également évoqué son implication dans le projet de rachat du Panathinaïkos. "Des négociations sont toujours en cours. Si le projet devait aboutir, alors on pourrait éventuellement imaginer des synergies entre Mouscron et le club grec." Pairoj Piempongsant a expliqué qu'il souhaitait permettre à Mouscron de s'appuyer sur une équipe compétitive, "afin qu'elle puisse jouer le top 6 dans l'avenir". L'homme d'affaires thaïlandais souhaite aussi développer le Futurosport, le centre de formation mouscronnois. "Je vais investir dans l'équipe première, mais également chez les jeunes. C'est un projet sur le long terme qui doit venir en aide aux jeunes du cru, mais aussi pour des jeunes talents venant de Chine, de Thaïlande, du Japon, de Corée et d'Australie". (Belga)

Nos partenaires