Ostende - Waasland : Attention "paris suspects" !

03/03/16 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Belga

Dans un documentaire réalisé par les chaines allemandes ARD et WDR et diffusé ce mercredi à 21h45 sur ARD, il est énoncé que des paris suspects auraient été enregistrés lors de la rencontre du 17 janvier dernier entre le KV Ostende et Waasland-Beveren (3-3), comptant pour la 22e journée de Jupiler Pro League. C'est ce qu'ont annoncé les diffuseurs mercredi dans un communiqué de presse.

Ostende - Waasland : Attention "paris suspects" !

"Photo prétexte" - BELGA PHOTO KURT DESPLENTER © BELGA

Selon une enquête de la WDR portant sur des paris douteux dans le football européen, il apparaît que la rencontre entre Ostende et Waasland-Beveren soit suspectée pour des prévisions d'au moins trois buts inscrits. Au total, pas moins de six réalisations ont été marquées ce soir-là à l'Albertpark grâce à Akpala, Canesin, Musona, Schrijvers (2x) et Moulin.

"Des sommes à cinq chiffres"

Une suspicion existe également sur des paris donnant le NEC Nimègue vainqueur contre Willem II, pour une rencontre du même jour en Eredivise néerlandaise. A noter que le NEC s'est imposé 1-0.

L'enquête révèle que plusieurs paris suspects ont été placés dans des établissements du sud de l'Allemagne. Pour minimiser les risques, de nombreux paris auraient été effectués et les rencontres suspectes auraient été mélangées avec d'autres rencontres 'propres'. Au total, certains établissements ont payé à leurs clients des sommes à cinq chiffres. Selon les réalisateurs du documentaire, les deux rencontres ont été présentées à la FIFA.

Réactions de Waasland-Beveren...

Le club de Waasland-Beveren indique sur son site internet "n'être au courant d'aucune manière d'éventuelles irrégularités en rapport avec le match cité", et envisage de porter plainte.

"Avant, pendant et après la rencontre à Ostende, nous n'avons reçu aucun signal indiquant que le match aurait été influencé. Parmi les goals marqués se trouvaient d'ailleurs quelques buts de classe mondiale, ce qui ne fait pas du tout penser à des irrégularités", indique le club waaslandien jeudi.

"Selon le documentaire, l'entreprise de paris qui a remarqué les transactions suspectes en a informé la FIFA. Nous n'avions jusqu'à aujourd'hui pas été mis au courant de cela, et nous ne savons donc rien sur d'éventuelles enquêtes en cours. (...) Bien sûr, notre club collaborera pleinement à une enquête officielle au sujet des paris sur le match concerné".

Le club déplore par ailleurs le fait d'avoir été cité dans une telle affaire, et rappelle qu'il condamne fermement toute pratique illégale de paris ainsi que toute tentative d'influence sur les résultats d'une rencontre. Il "envisage donc de porter plainte contre inconnus, vu que son intégrité et son nom ont été tachés".

Les règles internes imposées aux joueurs sont claires, ajoute le club. "Dans les contrats de joueurs et dans le règlement interne, il est clairement mentionné qu'il est interdit de parier sur des matches du club ou sur d'autres matches de Jupiler Pro League". En attente de preuves, le club part du principe que de tels comportements ne sont pas survenus.

... et du KV Ostende

Le KV Ostende n'est pas au courant de cela non plus. Ni du fait que beaucoup d'argent a été misé sur le match, ni du caractère suspect de cette rencontre", précise le KV Ostende jeudi dans un communiqué. "Nous n'avons pas été informés à ce sujet par l'UEFA ou la FIFA. Le KV Ostende a un règlement interne sévère, qui ne tolère aucune pratique de ce type au sein du club". Le club ostendais précise encore qu'il suivra bien sûr de près l'affaire, dans le cas où une instance compétente le demande.

Victime : le football belge

La semaine dernière, Romain Reynaud et Rudy Riou ont été accusés d'avoir parié sur plusieurs matchs de leur équipe, OHL. Nous vous déclarions que les faits avaient alors été découverts par un membre du staff d'Emilio Ferrera. Des soupçons de matchs truqués qui dégradent l'image du football belge...

D'autant que le match opposant OHL à Ostende a, à nouveau, éveillé des suspicions. En cause ? Les Louvanistes se sont imposés 4-1 face aux Côtiers tandis que ces derniers sortaient d'une victoire 5-2 face à la Gantoise et que Louvain pointait à la dernière place du classement. Yuri Selak, le manager de Mouscron, en lutte pour le maintien avec OHL, notamment, a déclaré à la suite de ce résultat : "Je suis surpris par Ostende. (...) Je me demande si Ostende a aligné la meilleure équipe possible".

Ce serait aller vite en besogne que d'affirmer qu'il y a des matchs truqués dans notre championnat. Mais quoi qu'il en soit, un enchaînement de tels évènements peut en conduire certains à se poser des questions. Attention à ne pas devenir paranoïaque ou... naïf.

Quentin Droussin (avec Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos