Open d'Australie : Wim Fissette, coach confiant d'une des favorites au titre

25/01/16 à 07:52 - Mise à jour à 07:52

Source: Belga

(Belga) Il reste encore des Belges à l'Australian Open après l'élimination de David Goffin (ATP 16), dimanche soir, en huitièmes de finale contre Roger Federer (ATP 3). Kim Clijsters, la lauréate de l'édition 2011, dispute cette année le tournoi des Légendes avec la Croate Iva Majoli. Joachim Gérard s'apprête à faire son entrée dans l'épreuve en fauteuil roulant. La juniore Lara Salden est en huitièmes de finale. Et... Wim Fissette est là aussi en tant que coach de Victoria Azarenka (WTA 16).

Le Trudonnaire, 35 ans, a vu sa nouvelle protégée se qualifier avec brio pour les quarts de finale, lundi à Melbourne, en battant 6-2, 6-4 la Tchèque Barbora Strycova (WTA 48). "'Vika' joue très bien pour l'instant", confie-t-il dans la Rod Laver Arena. "C'était un match piège, car Strycova avait éliminé Muguruza. Et, en huitième de finale, il ne fallait pas s'attendre à ce que ce soit 6-1, 6-1 comme en début de tournoi". Cela fait près d'un an que Wim Fissette a pris en main la destinée de l'ancienne numéro un mondiale. Et sous sa houlette, la Biélorusse de 26 ans a clairement repris du poil de la bête. "Vika est une joueuse qui a énormément de qualités. Elle est douée techniquement, mais surtout elle est une championne dans sa tête. Elle travaille très dur et a adopté un rythme de vie très sain. Elle suit un régime strict. Elle fait du yoga. Elle se lève à 6 heures du matin. Tout est réglé jusque dans les moindres détails". Et cela paie pour l'instant. Déjà lauréate à Brisbane en début d'année, Azarenka est même considérée comme l'une des grandes favorites du tournoi féminin qu'elle pourrait remporter pour la troisième fois. Un statut renforcé par le fait que le bas du tableau a été décapité après les élilminations de Simona Halep (WTA 2), Garbine Muguraza (WTA 3) et Venus Williams (WTA 8). "Il faudra parvenir à maintenir le niveau. Elle sait qu'elle peut battre beaucoup de joueuses ici, mais il faut à chaque fois le prouver. Ce sera un bon test, mercredi, contre Kerber (WTA 7), qu'elle a battu en finale à Brisbane", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires