Open d'Australie - Flipkens, battue au deuxième tour par Rybarikova: "J'ai eu trop de hauts et de bas"

17/01/18 à 07:10 - Mise à jour à 07:12

Source: Belga

(Belga) "J'ai eu trop de hauts et de bas. C'est la morale de l'histoire", a regretté Kirsten Flipkens (WTA 75), qui n'a pas réussi mercredi à se hisser au troisième tour de l'Australian Open, à Melbourne. Sur le Show Court 3, la petite Campinoise, 32 ans, s'est inclinée au terme d'un match au déroulement bizarre, 6-4, 0-6, 6-2 contre la Slovaque Magdalena Rybarikova (WTA 19), 29 ans, demi-finaliste à Wimbledon l'an dernier.

"J'avais dit que ce serait un jeu d'échecs", explique-t-elle. "J'étais bien entrée dans la partie, mais ce n'était pas évident d'imposer mon jeu. Le plus difficile, en fait, était de parvenir à faire le bon choix sur la bonne balle. Dans le deuxième set, je m'étais dit que je devais être plus agressive, attaquer son deuxième service, mais à la fin du set, j'ai attrapé des crampes au ventre. Il faisait chaud et je pense que j'en ai plus souffert qu'elle. Mon niveau d'énergie a chuté. Et lorsque je me suis fait breaker au premier jeu du troisième set, alors que je menais 40-15, c'est devenu compliqué." Battue, Kirsten Flipkens n'était pas abattue pour autant. Elle savait qu'avec ses soucis à l'épaule, il ne fallait en somme pas attendre de miracles à Melbourne. "J'avais à peine pu taper la balle 45 minutes hier et faire 10 services. J'espérais faire mieux que lors de ma tournée australienne de 2017, où je n'avais gagné qu'un match en deux tournois. Je ne m'inquiète pas pour la suite, car je sais qu'avec quelques entrainements, je retrouverai vite plus de régularité", poursuivit la native de Geel, qui est encore engagée en double avec Francesca Schiavone. "La suite du programme, ce sera le tournoi de Saint-Pétersbourg, puis la Fed Cup contre la France, mais on verra en fonction de mon épaule." (Belga)

Nos partenaires