Olivier Giroud considère Hazard comme "un génie"

08/07/18 à 12:15 - Mise à jour à 12:17

Source: Belga

(Belga) Olivier Giroud, attaquant de l'équipe de France et équipier en club à Chelsea d'Eden Hazard et Thibaut Courtois, était bien placé pour évoquer la demi-finale du Mondial, France-Belgique de mardi à Saint-Pétersbourg. Pour lui, Eden Hazard est "un génie, un des trois meilleurs joueurs avec lesquels j'ai joué. Il est wallon, parle français. Il est presque français. On s'entend très bien. C'est un bon mec, très attachant."

Sur la comparaison entre les deux gardiens de la France et de la Belgique, Giroud a été catégorique: "Le meilleur c'est Hugo (Lloris), désolé Thibaut (Courtois)". Détaillant les qualités du capitaine des Diables Rouges, "Eden est impressionnant dans sa conduite de balle, dans sa capacité à perforer les lignes. La relation avec Eden est très importante à Chelsea, très complémentaire pour briller." Évoquant plus largement le match, Olivier Giroud a déclaré: "Il y a une grosse rivalité entre la France et la Belgique. Ce sera une sorte de derby. Ce sera un match particulier. Il y a neuf joueurs belges en Premier League, (quatre avec la France Lloris, Kante, Pogba et Giroud, ndlr), le match aura un accent anglais. On n'a pas envie de se faire chambrer lors de la présaison." "La Belgique joue un très bon football. Ce sera un match ouvert. Elle ne va pas faire que défendre. Le match sera beau à voir et un plaisir à jouer sur le terrain. Ce sera une bataille tactique à un moment donné", a poursuivi l'avant-centre des Bleus. Interrogé sur le trio de défenseurs centraux des Diables Rouges (Alderweireld, Kompany, Vertonghen, ndlr), il a répondu: "On se connaît très bien. On ne sait pas si ils vont reproduire contre nous le système à quatre ou à trois. On s'adaptera. Il faudra être encore plus efficaces, plus malins pour déstabiliser une très bonne défense qui n'a pas pris beaucoup de buts et plus perdu depuis longtemps." Sur la présence de Thierry Henry sur le banc des Diables Rouges: "j'aurais préféré qu'il soit avec nous, qu'il nous donne ses conseils. On va lui montrer qu'il n'a pas choisi le bon camp", a encore confié le numéro 9 français qui n'a pas marqué dans ce Mondial. Et de conclure: "Ce sera difficile, mais on va le faire, on doit le faire." (Belga)

Nos partenaires