O'Loughlin succède à Ferrera à Saint-Trond et sera dans la ligne de son prédécesseur

09/09/15 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: Belga

Le nouvel entraîneur de Saint-Trond (5e de la Jupiler Pro League avec 10 points sur 18) est donc l'Irlandais du nord Chris O'Loughlin, 37 ans, qui succède à Yannick Ferrera dont il était l'assistant.

O'Loughlin succède à Ferrera à Saint-Trond et sera dans la ligne de son prédécesseur

© BELGA

Il entend poursuivre le travail de son prédécesseur sans changer de ligne, a-t-il personnellement expliqué mardi au cours d'une conférence de presse. "On avait conçu un projet et c'est maintenant à moi que revient sa réalisation", a-t-il en effet expliqué à cette occasion.

"Finalement cela ne change pas tellement de choses pour moi. Ce sont sans doute les joueurs qui auront le plus de difficultés à s'adapter, mais je ne m'inquiète pas trop pour ça non plus. Je tiens à dire combien je suis reconnaissant à Yannick Ferrera. Il voulait m'emmener au Standard, mais j'ai finalement décidé de rester ici et d'accepter de reprendre sa tâche de T1..."

Le T2 vient par contre de l'extérieur. "Mais je connais Benni McCarthy depuis longtemps", assure O'Loughlin. "On a même pratiquement grandi ensemble au Cap..."

L'ex-buteur international sud-africain aux 78 sélections qui avait entamé sa carrière européenne à Ajax en 1997, y a mis fin il y a deux ans.

"Ajax, c'était à l'époque une équipe sublime", se souvient McCarthy. "Il y avait notamment les frères Ronald et Frank de Boer ainsi que l'actuel sélectionneur national Danny Blind. Je suis ensuite parti au Celta Vigo puis à Porto qui était entraîné par José Mourinho. J'avoue que j'ai été un peu surpris quand Chris m'a appelé pour me proposer de devenir son adjoint au STVV. Mais cela prouve qu'il a confiance en moi. Mon travail consistera principalement à m'occuper et à former les jeunes, puis à les aider à intégrer l'équipe. Le club est ambitieux et moi aussi. Je vise même très haut. Pourquoi ne pas carrément jouer le titre dans quelques années. L'équipe l'a fait en D2. Elle pourrait très bien le refaire un jour à l'étage supérieur", conclut avec beaucoup d'enthousiasme (et d'optimisme) Benni McCarthy. Yannick Ferrera s'était engagé pour deux saisons au Standard lundi.

Bormans a lui-même téléphoné au Standard

Le manager de Saint-Trond Philippe Bormans a chaleureusement remercié Yannick Ferrera pour tout le travail accompli ces dernières années au profit du club mardi lors d'une conférence de presse au Stayen où il a présenté son successeur Chris O'Loughlin. Il s'est en revanche montré moins complaisant concernant la manière dont s'est comporté le Standard dans cette affaire.

"J'ai moi-même dû téléphoner lundi à 17 heures au Standard pour apprendre que le deal avec notre entraîneur était conclu, et que je devais donc me mettre à la recherche d'un successeur", a-t-il en effet relaté. "Je ne veux accabler personne et certainement pas Yannick, mais j'estime que tout cela aurait dû se faire au grand jour. Jeudi lors d'une courte rencontre informelle avec Bob Claes (le directeur général du Standard, ndlr) peu avant le match des Diables Rouges, on avait convenu qu'il me tiendrait au courant de la situation par mail. Mais il ne m'en a envoyé aucun et ne s'est pas davantage manifesté. D'où mon initiative de prendre moi-même contact avec le Standard lundi. Un peu étrange quand même, vous ne trouvez pas ?", conclut Philippe Bormans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires