" Nous serons en D1B pour notre retour au Parc Duden "

22/03/18 à 12:00 - Mise à jour à 20/03/18 à 15:26

Marc Grosjean, le coach de l'Union Saint-Gilloise, en est persuadé : les Bruxellois vont assurer leur maintien.

" Nous serons en D1B pour notre retour au Parc Duden "

© BELGA

Ce vendredi débutent les play-downs de D1B. Une mini-compétition capitale pour éviter la bascule dans le football amateur. Les points de la phase classique ayant été divisés en deux, les quatre participants se tiennent en 6 unités (Roulers 18 pts, l'Union 16 pts, Westerlo 14 pts et Tubize 12 pts).

Côté saint-gillois, l'interruption de près d'un mois entre la fin de la phase classique et l'entame de cette compétition a bien été mise à profit comme l'explique le coach Marc Grosjean : " Nous avons fait une coupure d'une semaine qui a fait du bien à chacun. Nous sommes ensuite partis pour un mini-stage à Spa dans l'objectif de consolider les liens entre chacun avant d'entamer la préparation spécifique pour ces matches de play-downs ".

L'Union entame les hostilités en déplacement à Westerlo, une équipe qui lui a bien réussi (10 points sur 12). " Mais ces repères sont à oublier " tempère Grosjean. " C'est un championnat différent, un autre contexte. Nous savons depuis notre défaite contre Roulers début 2018 que nous allons devoir disputer ces play-downs, ce qui nous a permis de nous préparer psychologiquement. L'aspect mental, l'état d'esprit seront essentiels ".

Après s'être qualifié pour la D1B il y a deux ans puis pour les PO2 la saison dernière, le club bruxellois connaît plus de difficultés mais Grosjean refuse de parler de contre-performance : " Il faut être réaliste : il suffit de jeter un oeil sur les budgets des clubs de D1B... Nous avons fait partie des meilleurs en terme de qualité de jeu mais nous avons été minés par les blessures. Un seul exemple : Mamadou Diallo qui était notre transfert-phare en attaque n'a pu être sur la feuille de match qu'à quatre reprises ! Mais ça ne nous empêchera pas d'atteindre notre objectif : le maintien. D'autant que nous retrouverons le stade Marien la saison prochaine après deux ans d'exil. Et ce sera en D1B ! "

Par Jules Monnier

Nos partenaires